A la découverte de la ville de Côme

Une après-midi dans la charmante petite ville de Côme, entre visites d'églises, dégustation de glace et balade au bord du lac.

Nous ne pouvions rentrer de Nice en une traite, le trajet aurait été trop long pour Camomille. Nous avons donc fait une petite pause de deux jours au bord du lac de Côme. Et le trajet jusque la ville de Côme, déjà, fût un enchantement.

Imaginez : l’autoroute, depuis Nice, longe la mer pendant près de 200 kilomètres. L’autoroute des fleurs (puisque c’est son nom !) serpente entre mer et montagne. Au détour d’un pont ou d’un tunnel, nous profitons de belles vues sur la mer, sur des villages pittoresques, et, côté italien, sur les nombreuses serres à flanc de colline. Peu avant Gênes, nous quittons le bord de mer pour nous enfoncer dans les terres. Les Apennins sont tout proches. Nous nous remémorons notre périple en vélo sur la Via Francigena. Petit à petit, les montagnes laissent place à une plaine. Mais, ce fleuve, ce ne serait pas le Pô? Et celui-ci le Ticino? Et là une sortie pour Pavia? Nous voici replongés trois ans en arrière… Ah cette plaine du Pô, on ne l’oubliera jamais ! Rarement un trajet en voiture n’aura été aussi excitant pour nous !

Nous arrivons en fin d’après-midi dans la ville de Côme. C’est dimanche, mais toutes les boutiques sont ouvertes et les rues sont bondées. La promenade reste tout de même agréable et les terrasses invitent à se poser pour savourer une petite glace…

Les rues du centre ancien de la ville de Côme

Nous nous promenons un peu au bord du lac. La vue sur le lac et les montagnes est prometteuse. Nous avons hâte de partir à la découverte des petits villages et des villas qui bordent le lac !

Les rives du lac de Côme, depuis la ville de CômeNos pas nous emmènent un peu au hasard dans la ville de Côme, jusqu’à la basilique San Fidele et nous sommes charmés par son décor intérieur.

La basilique San Fedele de la ville de CômeLes chapelles de la basilique San Fidele de la ville de Côme

Et enfin, place à la cathédrale de Côme, la dernière cathédrale gothique construite en Italie. Notre guide de voyage s’enflamme, des tapisseries du XVIe siècle, vous pensez bien ! Nous commençons nous aussi à nous enthousiasmer. Mais c’est sans compter sur le fait qu’en Italie, les messes s’enchaînent durant tout le dimanche… Impossible donc de faire le tour de la cathédrale. Tant pis ! De toute façon, Camomille commençait à avoir un petit creux 😉

La cathédrale de la ville de Côme

Les tapisseries de la cathédrale de la ville de Côme

Infos pratiques :

  • Il vaut mieux privilégier un parking un peu à l’écart du centre de la ville de Côme, comme par exemple celui de la Via Adriano Auguadri.
  • Les fans d’église apprécieront aussi la basilique Sant’Abbondio et ses grandes fresques du XIVe siècle. Elle est un peu éloignée du centre ancien, mais nous regrettons de n’avoir pas eu le temps d’y aller !
  • Pour déguster une petite glace, préférez la version 1-2-3 boules qu’une coupe toute faite. Vous en aurez plus pour votre argent ! Notre banana split était tout petit…
  • Depuis les bords du lac, un funiculaire permet de monter à Brunate. A notre avis, la vue sur la ville de Côme et sur le lac doit être sympa de là-haut !
Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *