La Tournette : une superbe randonnée au-dessus du lac d’Annecy

Le récit de notre randonnée estivale du Chalet de l'Aulp jusqu'au sommet de la Tournette, qui offre un des plus beaux points de vue sur le lac d'Annecy.

La Tournette, c’est le sommet mythique du lac d’Annecy. On regarde les nuages s’y effilocher, la neige s’y déposer puis en disparaître, et on attend avec hâte l’arrivée des beaux jours pour pouvoir grimper à son sommet. Lors de notre semaine de vacances à Manigod, dans les Aravis, notre chalet avait vue sur la Tournette. Alors forcément, ça m’a donné envie de vous parler de notre randonnée estivale jusqu’à son sommet. La randonnée à la Tournette, quand on possède une maison de famille dans le coin, c’est un peu comme « les Bronzés font du ski » ou « La Grande Vadrouille ». Tout le monde connait, tout le monde l’a déjà fait 10 fois, tout le monde apprécie, mais bon, on ne va pas encore y retourner. Ou alors si, peut-être, après tout, c’est tellement beau… Et puis pour Camembert et moi, c’était une grande première !

Lever de soleil lac Annecy

Du chalet de l’Aulp au refuge de la Tournette

Une fois n’est pas coutume pendant les vacances d’été, le réveil sonne tôt. Tout le monde est sur le pont, à 7 heures du matin les chaussures de rando sont lacées et les sandwiches sont prêts. Je suis impatiente de marcher sur les pentes de la Tournette, mais j’ai un peu peur. Je me suis renseignée sur Internet, je n’aurais pas dû. Quelques passages difficiles m’attendent dans la randonnée. Et pour moi qui ait le vertige, ça pourrait poser problème… Le début de la montée, du chalet d’alpage de l’Aulp jusqu’au refuge de la Tournette (le refuge Blonay-Dufour), n’est heureusement pas très technique. Ça tire dans les mollets, mais les (nombreuses) pauses photos m’aident à tenir le rythme. Arrivée au refuge de la Tournette, je suis conquise. La vue sur le lac est déjà magnifique, des moutons paissent tranquillement, et nous apercevons même un bouquetin !

Col de l Aulprandonnee tournette 14randonnee tournette 13Fleurs sauvages randonnee tournette 1Refuge Blonay DufourMoutons a l ombre randonnee tournetteBouquetin randonnee tournette

Du refuge au sommet de la Tournette

Nous reprenons notre marche d’un bon pas. Le soleil commence à être plus haut, nous ne marchons plus à l’ombre et il commence à faire chaud. Je gère comme je peux les passages techniques. Mettre les mains et escalader un peu ne me gêne pas, mais par contre mettre le pied sur un chemin avec le vide à quelques centimètres me panique. Je prends sur moi, mais au bout d’un moment, je craque, c’en est trop pour moi. Camembert continue jusqu’au sommet, et je me pose tranquillement pour admirer le paysage. La vue sur le lac est délicieuse, les fleurs sauvages sont innombrables et des bouquetins ne sont pas du tout craintifs ! Je n’aurais peut-être pas fait les dernières centaines de mètres jusqu’au sommet, mais le plus important, c’est bien d’apprécier la balade !

randonnee tournette 12randonnee tournette 9randonnee tournette 8randonnee tournette 7Fleurs sauvages randonnee tournette 7Fleurs sauvages randonnee tournette 5randonnee tournette 5Bouquetin Tournette AnnecySommet de la Tournette

Infos pratiques

  • Le parcours le plus classique pour monter au sommet de la Tournette part du chalet de l’Aulp (col de l’Aulp) et passe par le refuge Blonay-Dufour. Il existe des variantes, mais elles sont plutôt réservées aux randonneurs expérimentés.
  • La randonnée fait environ 9 kilomètres aller, la descente se fait par le même chemin. En théorie, il faut 3 heures pour monter, et 2 heures pour descendre. Nous avons mis plus de temps, mais je n’ai pas le pied très montagnard (le Nord, c’est plat plat plat !) et je fais beaucoup de pauses photos.
  • L’été, il vaut mieux partir tôt, pour pouvoir faire au moins une partie de la montée à l’ombre, et aussi pour éviter la foule. Faire la queue à chaque passage difficile est vite agaçant.
  • La randonnée est moyennement difficile. Les parties raides alternent avec les portions plus plates, il y a aussi quelques passages où il faut s’aider des mains, mais nous avons croisé de nombreuses familles avec enfants. Après la Pierre Châtelard (là où je me suis arrêtée), ça se corse très nettement. Le chemin longe un précipice très vertigineux (c’est ce qui m’a bloquée). Par la suite, il faut grimper dans les rochers en s’aidant de chaines et de barres. Pour accéder au sommet, il faut même monter une échelle métallique. La descente n’est pas de tout repos, ça tire dans les genoux, mais par contre, c’est vue sur le lac pendant presque toute la descente. En bref, rien d’insurmontable, mais mieux vaut avoir un minimum d’entrainement et de bonnes chaussures.
  • Il est possible de camper à côté du refuge Blonay-Dufour. Le jour de notre rando, nous avons ainsi surpris une famille avec de jeunes enfants au réveil. La vue sur le lac est déjà top, et quel cadre pour une nuit sous la tente !
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 Comments

    • Ce n’est pas pour rien qu c’est la rando la plus connue du lac d’Annecy ! La Tournette est la plus haute des montagnes qui entourent le lac, donc forcément, la vue est imprenable !

  • J’ai bien ri à lire « la rando que tout le monde a fait » car c’est tellement vrai !! Nous avons habité Ugine, et pour nous c’est le Mont Charvin, où tout le monde l’a monté 10 fois, par tous les côtés 😉
    En tout cas, je confirme que c’est une très jolie rando avec une vue magnifique! Je note l’idée du bivouac à côté du refuge. Bonne idée ! Je cherche des lieux pour l’été prochain, et je n’avais pas du tout pensé par là bas..

    • Il y a pleins d’autres randos à faire du côté du lac d’Annecy, j’essaierai d’en parler sur le blog avant l’été, comme ça ça te fera des idées.
      Petite précision pour le bivouac, le refuge dont je parle est fermé, il n’est donc pas possible de s’y ravitailler. Par contre, il y a des névés et une petite source, il est donc possible d’avoir de l’eau potable, et les bouquetins viennent y boire 🙂

      • On habite a côté du lac, je pense que je connais quasiment toutes les balades, par contre, je cherche les lieux de bivouac, car avec mes 2 enfants, il y a plus de contrainte pour le lieu ( pas plus d’une heure de marche de la voiture, pas d’apic…) Je voulais tenter le Parmelan l’été prochain pour y bivouaquer ou tester la nuit en refuge en famille !

        • Alors je crois que le refuge Blonay-Dufour est une bonne idée. Il est possible de se garer à la ferme d’alpage du col de l’aulp, puis il faut grimper pendant une heure. C’est un peu raide, mais c’est sans risque pour les enfants, c’est de la pâture à vaches. Ensuite, le refuge est sur une zone plate, en bordure de ravin, mais avec une grande prairie derrière, avec pleins de moutons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *