Le Festival International de Musique Universitaire (FIMU) de Belfort

Une super soirée au FIMU de Belfort, un festival de musique qui permet de découvrir toutes les musiques du monde !
Nous avons passé la soirée à Belfort, avec Joachim, sa sœur et son copain, à l’occasion du FIMU – Festival International de Musique Universitaire. La grande différence avec les festivals de musique étudiants classiques, c’est que celui-ci se veut tout public, toutes générations et ouvert aux autres cultures.
Thème de l’année: la harpe irlandaise (il fallait oser). Spectateur moyen: sexe féminin, de petite taille, de 60 ans et plus, un sourire béat sur le visage. Alternative: sexe masculin et le crâne dégarni.
On enchaîne avec un concert de musique traditionnelle indienne. Au menu, deux indiens en tunique de soie colorée jouant du sitâr (« guitare » à long manche, 13 cordes, avec une caisse de résonance en bois derrière le manche) et des tablas (tambours de bois, peau de chèvre, cuir de chameau et pâte de farine et fer). La dextérité des musiciens est impressionnante, ainsi que la diversité des sons du tambour (selon qu’il soit frappé ou caressé, avec le bout des doigts, les paumes des mains, les poignets, au centre ou sur le côté). Spectateur moyen: messieurs et dames bien habillés et visiblement culturés ou jeune étudiant en tenue de hippie portant ses cheveux en rastas (selon le placement dans le théâtre, le jeune arrivant en retard et s’asseyant donc dans le fond).
Concert suivant, nous voici en Afrique. Instrument phare: une espèce de calebasse sur lequel on a fixé des cordes, accompagné par un xylophone de terre cuite. Spectateur moyen: jeune, remuant des fesses ou sautant partout en tapant dans ses mains.
Fimu 2010 Belfort
En résumé, une soirée dépaysante à souhait. Ma préférence va à la musique africaine, les dzongs zens indiens sont pas mal non plus, mais à condition de ne pas dépasser une dose homéopathique (ce qui est délicat, un morceau durant 25-30 minutes…). Au grand dam de Camembert, nous avons raté tous les concerts de musique classique, il est donc possible qu’on refasse un tour par ce festival à l’avenir.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
,

1 Comment

  • Un concert de Harpes irlandaises… nous les avons vu a la cérémonie des célébrations des 75 ans de l’association des ingénieurs d’Irlande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *