Les chutes du Niagara

Le Niagara. Une rivière et deux visages. D'un côté les mythiques chutes du Niagara. De l'autre la mignonne petite ville de Niagara-on-the-Lake.

La rivière Niagara présente deux visages bien différents l’un de l’autre. D’un côté les chutes du Niagara, tellement célèbres, et de l’autre côté le joli village de Niagara-on-the-Lake. Lors de notre road-trip en Ontario, nous avons passé une journée aux côtés de la rivière Niagara. Et si je vous en parle aujourd’hui, c’est bien parce que j’ai eu un coup de cœur. Et pas à l’endroit où je m’y attendais.

La déception des chutes du Niagara

Nous commençons la journée aux chutes du Niagara, sous la pluie. Pas une petite pluie légère de printemps, une bonne grosse pluie qui aurait du nous couper toute envie de mettre le nez dehors. Mais voilà, on ne raye pas si facilement que ça les chutes du Niagara du programme. On a tellement lu de choses sur elles. Sur Internet, les voyageurs se lancent dans un concours de superlatifs quand ils parlent d’elles. Impressionnantes. Grandioses. Magnifiques. Dans le top 10 des lieux à voir sur la planète… De mon côté, j’étais sceptique. Après tout, ce ne sont que de bonnes grosses chutes d’eau. Et à avoir vu déjà mille fois des photos, comment être encore subjuguée une fois sur place ? J’avais bien lu les recommandations. Surtout ne pas regarder la ville qui entoure les chutes. C’est ce que j’ai fait. Je me suis concentrée sur les chutes. Seulement elles. Mais le charme n’a pas opéré. C’est peut-être à cause de la pluie, à cause du brouillard qui les cachaient à moitié, à cause du déjà-trop-vu ou à cause de ma mauvaise volonté. Mais les chutes du Niagara m’ont déçue. Tant pis, ce n’est pas un drame. Et prenez moi pour une folle, mais j’ai furieusement envie d’y retourner. Parce que quand la pluie a redoublé, nous nous sommes réfugiés dans une boutique. Et j’y ai découvert une merveille. Des photos des chutes du Niagara en hiver, sous la neige, en partie gelées. Et ça, c’était absolument magnifique !

Chutes du Niagara - Ontario - Canada - 1

Chutes du Niagara - Ontario - Canada - 2

Chutes du Niagara - Ontario - Canada - 3

Chutes du Niagara - Ontario - Canada - 5

Chutes du Niagara - Ontario - Canada - 4

Chutes du Niagara - Ontario - Canada - 6

 

La belle surprise de Niagara-on-the-Lake

Nous nous sommes arrêtés à Niagara-on-the-Lake un peu par dépit, parce qu’il fallait bien s’arrêter quelque part pour déjeuner. D’après ce que nous avions lu dans notre guide, nous nous attendions à une ville un peu carton-pâte, soigneusement retapée pour plaire aux touristes américains. Et pourtant le charme à opéré. Certes, la plupart des maisons sont maintenant des B&B réservés aux touristes au portefeuille plutôt bien rempli. Mais peu importe. A Niagara-on-the-Lake, on a goûté à la petite vie tranquille d’une ville américaine et on s’est crus transportés dans une de ces séries qu’on aime tant regarder à la télé. D’ailleurs, les Etats-Unis ne sont pas très loin, juste de l’autre côté de la rivière Niagara. Des maisons chics aux jardins bien propres, des pelouses impeccables, des petites clôtures blanches, des golfeurs. L’ambiance est paisible. Alors quand le soleil réapparaît et que les écureuils et les carouges à épaulettes sortent de leurs cachettes, oui, vraiment, on peut le dire haut et fort : à Niagara-on-the-Lake, on se sent bien !

Niagara-on-the-lake - Ontario - Canada - 1

Niagara-on-the-lake - Ontario - Canada - 2
Niagara-on-the-lake - Ontario - Canada - 3

Niagara-on-the-lake - Ontario - Canada - Ecureuil

Niagara-on-the-lake - Ontario - Canada - 6

Niagara-on-the-lake - Ontario - Canada - Carouge a epaulettes

Niagara-on-the-lake - Ontario - Canada - 7

 

Infos pratiques

  • La ville de Niagara est, on ne le rappellera jamais assez, absolument horrible. C’est un véritable parc d’attractions en plein air, avec tout le bon goût américain imaginable… De manière générale, aux chutes du Niagara, tout est fait pour vous faire cracher le plus possible de fric. Tout est payant et tout est très cher. Seule la vue sur les chutes du Niagara depuis la route est gratuite. Enfin presque, vu que vous avez payé le parking à prix d’or…
  • Quand je parle de déception devant les chutes du Niagara, je parle pour moi. Les garçons ont quand même été impressionnés. Ouah toute cette flotte ! Cette puissance !
  • Niagara-on-the-Lake est à 25 km des chutes du Niagara et à 130 km de Toronto. La ville est située au confluent de la rivière Niagara et du lac Ontario, au milieu de vignes assez réputées. Petite ville tranquille, vignes… ce n’est pas une surprise d’y croiser de nombreux groupes de retraités !
  • Nous avons suivi les conseils du Routard et pris notre déjeuner à The Epicurian. Au menu, soupes, petites salades et sandwichs. C’était bon, original, mais pas très copieux et donc finalement assez cher. Nous avons eu de la chance que l’estomac de Camomille crie famine relativement tôt : nous nous sommes installés juste avant l’arrivée de plusieurs groupes de retraités. En arrivant quelques minutes plus tard, nous aurions dû faire face à une longue file d’attente !
  • La ville de Niagara-on-the-Lake a eu la bonne idée d’éditer un guide avec un itinéraire pour visiter la ville (disponible gratuitement à l’office du tourisme). Il faut environ 2 heures pour faire tout le circuit ‘Heritage Walk’, encore plus si on fait le détour par le fort Mississauga. L’itinéraire (en boucle) part du fort George, qui passionnera les amateurs d’histoire (guerre de 1812, les anglais contre les français, Napoléon et pleins de gardes en costume !). La bonne idée : un plan indique même les rues où le stationnement est gratuit !

 

Des photos privées sont visibles par les utilisateurs connectés (bouton « se connecter » dans le menu tout en haut, puis « aller sur le site »). Membres de la famille et amis, si vous n’avez pas encore de compte, n’hésitez pas à vous inscrire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
,

4 Comments

  • C’est un peu le risque quand tu vas voir des endroits hyper célèbres comme les chutes du Niagara… J’aimerais bien un jour les voir mais j’aimerais aussi voir celles d’Iguazu réputées être magnifiques. Je viens d’aller faire un tour sur Google images et c’est vrai que les chutes en hiver sont absolument splendides, je note ce conseil quelque part 🙂
    J’adore la photo de l’écureuil pris en flagrant délit !

    • Les chutes d’Iguazu doivent être magnifiques… bien plus impressionnantes et en pleine nature. Ce qui casse tout aux chutes du Niagara, c’est que tu arrives, tu te gares, tu sors de ta voiture et tu vois les chutes. Voilà. Sans suspense quoi. Par contre si j’habitais plus près, j’irais les voir en hiver, sous le soleil et avec un beau manteau neigeux…
      Les écureuils, je crois bien qu’il n’y a plus que les touristes qui s’en émeuvent ! L’écureuil au Canada, ça pullule, un peu comme les pigeons dans les grandes villes en Europe.

    • On a acheté nos filtres ND pour faire des photos de filés de cascades juste avant de partir en vacances. Alors on voulait forcément les tester ! Bon avec la pluie, on a pris le temps de faire 2-3 essais seulement. Mais tout de suite, quand tu débarques avec un pied, un gros appareil et 2 parapluies, les autres touristes te prennent pour un pro et te laissent de la place 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *