Une brioche suisse aux pépites de chocolat pour le goûter

Brioches suisses au chocolat

Depuis quelques semaines, nous faisons de la brioche toutes les semaines ! Après 8 ans en Allemagne, la bonne viennoiserie française traditionnelle commençait à trop nous manquer. Alors, faute de trouver de quoi nous réjouir les papilles à la boulangerie du coin, nous avons décidé de mettre la main à la pâte. Et, à notre grande surprise, ce n’est pas si compliqué à faire, et même plutôt rapide ! Et quelle bonne odeur dans la maison ! Brioche suisse aux pépites de chocolat, grosse brioche familiale, petites brioches tressées, on ne nous arrête plus !

La recette ci-dessous s’inspire de la recette de brioche suisse aux pépites de chocolat de Christophe Felder, de son livre Pâtisserie !, avec de petits ajustements.

Ingrédients

Pour 10 brioches individuelles

Pour la pâte à brioche :

  • 250 g de farine de type 45 ou de gruau
  • 30 g de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 3 œufs
  • 10 g de levure fraîche de boulanger (on en trouve en petits blocs de 40g en supermarché, au rayon frais. On a testé pour vous, elle se garde sans problème 2 semaines après la date limite de consommation 🙂 )
  • 165 g de beurre à température ambiante (à sortir 2 heures en avance, ou à passer 30 secondes au micro-ondes)

Pour la crème pâtissière :

  • 250 ml de lait entier (du lait demi-écrémé convient aussi, mais c’est moins bon !)
  • 1 cuillère à café de beurre
  • poudre de vanille (l’équivalent d’1/2 gousse de vanille)
  • 2 jaunes d’œufs
  • 50 g de sucre
  • 20 g de maïzena
  • 1 cuillère à café rase de farine

Pour la garniture et la finition :

  • 70 g de pépites de chocolat
  • 50 g de sucre
  • 50 ml d’eau
  • 1 œuf pour la dorure

Brioche suisse au chocolat

La recette

Pour la pâte à brioche :

  • Mettre la farine, le sucre, le sel et la levure dans la cuve du robot pâtissier. Attention, la levure ne doit pas être en contact direct avec le sucre ou le sel. Ajouter les œufs.
  • Pétrir à basse vitesse 2 à 3 minutes. La pâte devient assez dense.
  • Ajouter le beurre mou. Pétrir à vitesse moyenne 5 à 10 minutes. La pâte devient très élastique et est prête quand elle se décolle complètement des bords de la cuve. (Il est possible de pétrir à la main, mais nous sommes trop paresseux pour ça).
  • Laisser pousser à température ambiante, sous un torchon, pendant une heure (température idéale : entre 22 et 30 degrés…)
  • Étaler la pâte en rectangle et la mettre 1 heure au frigo puis 20 min au congélateur (il faut qu’elle soit bien froide, mais la levure doit être encore vivante pour permettre à la pâte de lever).

Pour la crème pâtissière :

  • Faire chauffer dans une petite casserole le lait, le beurre et la vanille.
  • Mélanger dans un petit saladier les jaunes d’œuf et le sucre, puis ajouter la maïzena et la farine, en fouettant bien pour éviter les grumeaux.
  • Lorsque le lait bout, le verser sur le mélange dans le saladier, en continuant de fouetter.
  • Remettre le tout dans la casserole et faire cuire à feu moyen jusqu’à épaississement de la crème. Attention, il faut bien remuer pendant toute la cuisson.
  • Verser la crème dans un saladier, filmer (pour éviter la formation d’une croûte à la surface) et laisser refroidir.

Pour la garniture et la finition de la brioche suisse :

  • Fariner le plan de travail et sortir la pâte du congélateur.
  • Étaler la pâte au rouleau, en rectangle (quelques millimètres d’épaisseur, 40 à 50 cm de longueur)
  • Assouplir la crème pâtissière au fouet, et étaler la crème pâtissière sur toute la moitié inférieure du rectangle de pâte.
  • Saupoudrer la crème de pépites de chocolat
  • Saupoudrez les pépites de chocolat : elles doivent être réparties équitablement sur la crème
  • Replier le demi-rectangle de pâte nature sur le demi-rectangle de pâte garni de crème pâtissière et de pépites de chocolat. Aplatir à la main pour chasser les bulles d’air.
  • Couper des rectangles de 4-5 cm de large.
  • Placer les brioches sur une feuille cuisson en silicone ou un papier cuisson, en les espaçant (les brioches vont gonfler et ne doivent pas se toucher) (notre four est petit, nous répartissons les brioches sur 2 plaques de cuisson et les cuisons en 2 fournées).
  • Recouvrir d’un film alimentaire et laisser pousser pendant 2h30 à température ambiante (température idéale : 22 à 30 degrés).
  • Quand les brioches ont bien levé, les dorer à l’œuf battu et les enfourner pendant 10 minutes à 180°C (dans un four préchauffé, en chaleur tournante).
  • Pendant la cuisson, faire bouillir l’eau et le sucre pour faire un sirop et laisser refroidir. Badigeonner les brioches de ce sirop dès leur sortie du four.
  • Laisser refroidir les brioches sur une grille et place au régal !

Nos petits conseils

  • La pâte à brioche doit vraiment être bien froide pour être facilement manipulable. Sinon, elle ramollit, devient plus dure à trancher et colle au plan de travail.
  • Pour faire bien lever nos brioches, nous les plaçons au plus près des spots de notre plan de travail, il y fait plus chaud !
  • Pour déguster des brioches au goûter, il suffit de préparer la pâte et la crème le matin, et de faire le façonnage le midi.
  • Les brioches sèchent vite, mieux vaut les manger dans les 24 heures suivant la cuisson.
  • Pour aller plus vite, il est possible de faire simplement une grosse brioche aux pépites de chocolat (ou aux raisins secs). Après avoir fait la pâte, ajouter les pépites de chocolat, laisser lever une heure. Diviser en 4 petites boules, déposer les boules côte à côte dans un moule à cake beurré (28 cm) (ou alors faire 3 boudins et faire une jolie tresse) et laisser lever pendant 3 heures. Dorer à l’œuf battu et cuire 20 minutes à 170°C.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *