Le temple des lamas : la plus grande lamasserie de Pékin

Le temple des lamas fait partie des incontournables de Pékin. Des bâtiments magnifiques, de grands bouddhas dorés, et une ambiance pieuse très particulière.

Ce week-end, c’était le nouvel an chinois. J’ai donc voulu me replonger dans mes souvenirs de Chine… Un de mes plus beaux souvenirs de Pékin, c’est le temple des lamas, un magnifique temple bouddhiste. Je vous emmène en faire le tour en photos ?

L’histoire du temple des lamas

L’histoire de ce temple remonte au XVIIe siècle. Ancien palais du fils de l’Empereur de Chine, puis délaissé au profit de la Cité Interdite, il fût transformé en lamaserie et 300 moines bouddhistes tibétains et mongols s’y installèrent. Les panneaux au-dessus des portes d’entrée des bâtiments portent d’ailleurs des inscriptions en 4 langues : mandchou, han, tibétain et mongol. Puis vinrent l’annexion du Tibet par la Chine et la Révolution Culturelle… Le temple des lamas, après quelques années d’abandon, revit aujourd’hui grâce à 70 moines mongols. Les tibétains y reviendront-ils un jour ?

Entree temple des lamas pékinDetail toiture temple des lamas pékin

Les bouddhas dorés du temple des lamas

Le temple des lamas est absolument magnifique. Mais plus que l’architecture, ce sont ces centaines de pèlerins bouddhistes qui m’ont marquée. Ces personnes, à genoux, des bâtons d’encens devant le front, ces énormes brûle-encens et ces gigantesques statues dorées de Bouddha (18 mètres de haut pour la plus grande) sont touchantes. J’aurais tout de même aimé avoir les codes pour mieux comprendre le bouddhisme, notre guide était malheureusement plus compétent en faits historiques qu’en détails religieux…

Salle bouddha temple des lamas pekin

Personnes en priere temple des lamas Pekin

Brule encens temple des lamas pekin

Cour interieure temple des lamas pekin

La rue Guozijian

En sortant du temple des lamas, nous faisons une petite pause dans la rue Guozijian, une petite rue tranquille, ombragée et très dépaysante. Des vendeurs vendent de l’encens pour la visite des temples, ou du yaourt en pot, pour combler les petits creux. Des oiseaux, en cage ou accrochés par un lien, chantent sans s’arrêter. Une affiche au style très militaire nous surprend. Nous croisons de nombreux tricycles. Tout ici nous paraît exotique et singulier !

rue Guozijian PékinOiseau rue Guozijian Pékin

Yaourts rue Guozijian PekinService de balayage rue Guozijian Pékin

 

Bonne adresse : le restaurant végétarien Xu Xiang Zhai

Notre guide nous emmène déjeuner dans un restaurant végétarien, le Xu Xiang Zhai. Si les restaurants végétariens sont rares en Chine, il est logique d’en trouver à proximité du temple des lamas : les bouddhistes, qui croient en la réincarnation, ne mangent pas de viande. Le restaurant surprend par sa modernité. Un grand buffet nous attend, avec des dizaines de plats appétissants. Mes collègues, carnivores convaincus, frémissent à l’idée de manger végétarien, mais finissent par admettre qu’ils se régalent. Et pour moi, c’était juste le meilleur repas de tous ceux que nous avons pris à Pékin ! Peut-être parce que, pour une fois, je n’avais pas peur de tomber sur un morceau de cartilage ou de peau grillée… Ou alors parce que j’ai pu observer plusieurs moines bouddhistes dans la salle du restaurant !

Buffet Restaurant Xu Xiang Zhai Rue Guozijian PékinRestaurant vegetarien Xu Xiang Zhai Rue Guozijian Pékin

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *