Aachen, plus connue sous le nom d’Aix-la-Chapelle

Une petite balade à la découverte des incontournables d'Aix-la-Chapelle (Aachen en allemand) : l'hôtel de ville, la cathédrale et les délicieux Printen.
A Aachen (Aix-la-Chapelle), il y surtout deux choses à voir: l’hôtel de ville du 14e siècle et sa façade décorée de statues des empereurs et des rois qui furent couronnés ici…
Hotel de ville Aachen
et surtout la cathédrale, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, où furent couronné Charlemagne en l’an 800 puis une trentaine de rois germains après lui, avant que la ville de Francfort ne vole ce privilège à Aachen au 16e siècle. La cathédrale possède une architecture un peu particulière, puisque son centre est constitué de la basilique octogonale à coupole construite à partir du 8e siècle, auquel fut rajouté un chœur gothique aux 14e-15e siècle. L’intérieur de la basilique carolingienne, construite sous le modèle byzantin, est tout simplement superbe, les mosaïques rajoutées au 19e siècle donnant à l’ensemble un petit air exotique très étonnant. La majeure partie du trésor de la cathédrale se trouve maintenant dans le musée de la cathédrale, mais il reste quelques beaux témoignages du Moyen-Age, avec la statue de Notre-Dame-d’Aix (14e S.), l’ambon d’Henri II (chaire en cuivre dorée ornée de pierres précieuses, 11e S.), le maître-autel avec son parement en or (11e S.) et la chasse de Charlemagne, contenant les ossements de l’empereur (13e S.).
Intérieur cathédrale Aachen

Et, comme dans toute ville qui se respecte en terre germaine, le marché de Noël bat son plein durant tout le mois de décembre. La spécialité locale, ce sont les Printen, dont la création remonte à l’époque de Charlemagne. Pour soigner ses problèmes d’estomac, les médecins de l’époque recommandaient la prise d’épices comme l’anis, la cannelle ou le gingembre. Pour faire avaler plus facilement cette mixture, ils en firent un biscuit, et lui donnèrent une forme de bonhomme. Luxe suprême, ce pain d’épices était au sucre, alors que le pain d’épices de Nuremberg était au miel, bien meilleur marché. Avec la baisse du prix des épices au fil des siècles, les Printen se sont popularisés, et c’est maintenant devenu l’emblème de la ville, tout au moins durant le marché de Noël.

Marché de Noel Aachen - Printen

Merci à Caro et JB de nous avoir montré leur ville d’adoption et guidé dans les meilleurs stands de vin chaud de la ville!


Infos pratiques:
  • La prise de photos dans la cathédrale est payante (1€)
  • D’après des locaux interrogés sur le sujet, les meilleur Printen sont ceux de la boulangerie Nobis (qui ont de nombreuses boutiques dans toute la ville).
  • Il existe deux types de Printen: les traditionnels, qui sont durs (hart), et les mous (weich). Pour rendre mous des Printen durs, il suffit de les mettre une nuit avec un morceau de pomme fraîchement tranché dans une boite en métal bien fermée. L’humidité de la pomme les ramollira juste ce qu’il faut.
  • Les marchés de Noël en Allemagne ouvrent leurs portes le 1e dimanche de l’Avent. Ils ferment souvent dès le 23 ou 24 décembre.
  • Les plus belles tasses à vin chaud sont celles du stand de vin chaud de Hexenhof.
  • Pour poursuivre le voyage: Cologne (à 70 km), Maastricht (à 40 km) ou encore Liège (à 55 km). Pour les randonneurs: le massif montagneux de l’Eifel (parc national) à une quarantaine de kilomètres au sud-est.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *