A bicyclette le long du « Rhin romantique » : Mainz – Bacharach

Le récit en photos de notre journée en vélo sur les bords du Rhin, de Mainz à Bacharach. Les paysages et les villages traversés sont à tomber !
En ce beau week-end d’octobre, nous partons faire une grande balade à vélo, avec Joachim et Solenne. 50 kilomètres, de Mainz à Bacharach, quasiment aucun dénivelé, et des petites routes tranquilles slalomant entre les vergers de pommes et les jardins ouvriers.
Les clichés sont respectés: les filles se promènent tout.. dou…ce…ment. Et les hommes … font la course et doivent ensuite nous attendre de looooongues minutes…
Balade en vélo Mainz
Nous rejoignons le bord du Rhin et savourons le paysage (ce qui fait encore plus ralentir les filles…). Admirez un peu la vue:
Au bord du Rhin mainz bacharach
Pause touristique à Bingen, qui a une petite église toute mignonne:
Eglise de Bingen
Et c’est reparti pour quelques coups de pédales au bord du Rhin:
Rhin mainz bacharach
On se croyait presque à la mer avec cette plage de sable fin, non?
Plage de sable Rhin mainz bacharach
La vue sur les vignobles est plutôt pas mal:
Vignobles bord du Rhin mainz bacharach
Fin de la balade à Bacharach, un charmant petit village au cœur de la vallée du « Rhin romantique ». (Par contre le nom du village avec ses « ch » gutturaux à aller chercher dans le fond de la gorge, ce n’est pas des plus charmants. On comprend qu’il n’y ait pas de touristes. Avec un nom pareil…)
Bacharach
Bacharach colombages
Beaucoup de maisons ont leurs façades ornées de petits textes à la gloire du vin et de Dieu.
« Es wünscht mir einer was er will, dem gebe Gott nochmal so viel. »
« Jahrhunderte sah ich vergehen, durch Gottes Güte blieb ich bestehen. »
« Der Wein, der Wein ist Goldes wert – er lindert alle Schmerzen. Er macht die Dummen oft gelehrt – und bessert böse Herzen. »
Pour la traduction, je fais confiance à vos souvenirs d’allemand du collège 😉
Bacharach inscriptions facades
Une ancienne tour de fortifications nous permet de profiter de la vue sur le vignoble du village, qui fournit parait-il de très bons crus.
Vignoble Bacharach
Nous sommes éreintées, 52 kilomètres, c’est beaucoup pour les faibles femmes que nous sommes.  Les hommes sont en pleine forme, mais sont tout de même d’accord pour annuler le repas du soir et aller se coucher au plus tôt. Bilan de la journée: fiers d’avoir fait autant de kilomètres, les mirettes encore émerveillées et un teint revigoré par ce grand soleil.
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  • très jolie balade!! Je vois que vous avez eu un beau mois d’octobre!! Pas trop dur la neige maintenant? Mais bon le Glühwein a du faire son apparition et va vous aider à surmonter le dur hiver germanique 😉 Bisous toulousains

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *