Autour de la Grand-Place de Béthune

Même si Béthune n'est pas une ville très touristique, son beffroi, sa grand-place et l'église St-Vaast méritent bien un petit arrêt.

C’est avec plaisir que nous profitons du week-end de Pâques pour revoir nos familles et passer quelques jours dans le Pas-de-Calais. La sortie shopping (obligatoire pour tout expatrié en manque de certaines marques fétiches introuvables à l’étranger) nous emmène cette fois à Béthune, ville de mon enfance.

Le centre de Béthune, c’est la Grand-Place et son Beffroi. La Grand-Place, c’est la place principale de toute ville qui se respecte dans le Nord de la France et en Belgique.  Au milieu de la Grand-Place, se dresse le Beffroi, un des 56 « beffrois de Belgique et de France » classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Suite aux lourds bombardements de la première guerre mondiale, les maisons autour de la Grand-Place ont été reconstruites dans les années 20, dans un style flamand et Art Déco. Il faut prendre le temps d’admirer chaque façade des maisons autour de la place en écoutant le carillon du beffroi… On remarquera notamment la maison du grain, la plus étroite de la place (de la largeur d’un vélo!), au toit pointu et à l’allure normande. A sa droite, la maison du Canon, avec un canon et deux armes croisées sur son pignon, qui abritait une armurerie. Mais pour voir cela, il faut prendre son temps!

Grand Place de Béthune De la Grand-Place, suivez la rue du Carillon (quelle imagination!) et vous arriverez devant l’église St-Vaast. Je connais bien cette église pour y avoir fait ma communion et ma profession de foi, ainsi que le chemin de Croix annuel avec l’école le Vendredi Saint, mais je n’avais pas encore pris le temps de la montrer à Camembert. Et pourtant elle est très belle! Construite elle aussi dans les années 20 suite aux bombardements ayant détruit l’église précédente, toute en briques, elle est d’inspirations byzantine et Art Déco.

Eglise St Vaast Béthune

Les vitraux retracent l’histoire de la ville et la vie de St-Vaast, avec deux moments forts: la conversion de Clovis au catholicisme par St-Vaast et son baptême par St-Rémi.

Vitrail bapteme de Clovis - St Vaast Béthune

Un autre vitrail rend hommage à la confrérie des charitables, placée sous la protection de Saint-Eloi, qui au Moyen-Age aider les malades et les pauvres et ensevelissait les morts lors des grandes épidémies de peste, et qui s’occupe aujourd’hui encore des enterrements.

Vitrail Charitables - St Vaast Béthune

Enfin près du chœur, un vitrail étonnant, représentant la sagesse, l’intelligence, le conseil, la force, la science et la piété, sous la forme de prêtres missionnaires enseignant à des africains, indiens (la plume dans les cheveux!), sud-américains… Une belle image du colonialisme du début du XXe siècle… Des détails que je n’avais pas vus quand je passais dans cette église du haut de mes 10 ans…

Vitrail vertus - St Vaast Béthune

Infos pratiques:
  • Bonne adresse: la boulangerie Lecocq, sur la Grand’Place, fait d’excellentes pâtisseries.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *