Lüneburger Heide : du rose, du vert et des moutons !

Chemin ombragé - Wilsede - Lüneburger Heide
Une promenade dans la Lüneburger Heide toute en couleurs. Bleu du ciel, vert des chênes, blanc des moutons et rose des bruyères en fleurs.

Que le temps passe vite ! Notre week-end dans la région de la lande de Lunebourg (Lüneburger Heide), au nord de l’Allemagne, remonte déjà à plus d’un mois. Je vous en avais déjà parlé rapidement et montré quelques photos. Mais aujourd’hui, le temps automnal frais et humide est déprimant. Rien de tel que de se replonger dans des photos au ciel bleu éclatant pour retrouver le moral ! Et les photos de la Lüneburger Heide sont parfaites pour ça : un beau ciel bleu et un paysage tout en bleu, vert et rose. Ah, tiens, je vais aller acheter quelques bruyères pour égayer le balcon.

A l’assaut de la Wilseder Berg

S’il y a un endroit célèbre dans la Lüneburger Heide, c’est bien Wilsede et la Wilseder Berg, un village pittoresque, inaccessible en voiture, au cœur de la zone naturelle protégée et sa colline. Je crois bien ne pas avoir fait souvent de randonnée où je m’exclamais tous les 3 mètres : « Han, mais c’est trop beau ». Randonner dans un tel paysage, au milieu des bruyères en fleurs, est un vrai plaisir. Et la journée a été riche en surprises.

« Eh, salut ! »

Une voix derrière nous. Je lève les yeux. Devant moi, Antoine, un ancien ami de Darmstadt, pas vu depuis 4 ans. Là comme ça, lui aussi en train de randonner. A 5 heures de route de chez nous. A 2 heures de chez lui. Epilogue sur le parking le soir. Nous étions garés sans le savoir l’un à côté de l’autre. On mettra tout le week-end à s’en remettre !

« Dis, t’as vu ces marques jaunes ? »

Comment ça, t’as pas remarqué ? Non, mais si, tu vois bien, c’est une coquille. On est sur le chemin de Compostelle, hiiiiiii ! Souvenirs, souvenirs. Y’a pas, c’est un signe du destin. Faut qu’on reparte !

« Laissez passer ! »

Qu’il y avait des moutons dans la Lüneburger Heide, on le savait. On espérait même en croiser durant notre week-end. Mais qu’un troupeau entier nous couperait la route et nous empêcherait de passer, c’était une belle surprise ! Camomille, que je portais sur mon dos, a passé 20 minutes à crier « Mouton ! Mouton ! Bêêêêê ! » dans mes oreilles…

Chemin - Wilseder Berg - Lüneburger Heide

Arbre isolé - Wilseder Berg - Lüneburger Heide

 

Fin d'été - Wilseder Berg - Lüneburger Heide

Wilsede - Lüneburger Heide

Chemin ombragé - Wilsede - Lüneburger Heide

Moutons Jaglu - Heidschnucke - Wilsede - Lüneburger Heide

Moutons Jaglu - Heidschnucken - Osterheide - Schneverdingen

Mouton Jaglu - Heidschnucken - Osterheide - Schneverdingen

Coucher de soleil - Osterheide - Schneverdingen

Infos pratiques

  • Nous avons suivi l’itinéraire de randonnée « Nach Wilsede und zum Wilsede Berg », décrit dans le guide Macro Polo Lüneburger Heide. L’itinéraire est au départ assez classique : départ de Niederhaverbeck (parking payant à la Haus der Natur), montée à la Wilseder Berg (env. 50 minutes) puis passage dans le village de Wilsede (à 1,2 km de la Wilseder Berg). Après la pause goûter au village, on continue vers le Totengrund et le Steingrund (à 1 kilomètre). Cette partie de l’itinéraire est plus sauvage et moins fréquentée, mais bien indiquée. C’est ensuite que les choses se gâtent au niveau balisage. Après le Steingrund, il faut toujours prendre tout droit, le chemin s’enfonce dans la forêt. Au croisement avec une route asphaltée bordée d’un chemin de terre pour les calèches, il faut prendre à gauche. (J’insiste sur le terme asphalté. Nous avons pris une route gravillonnée. Grosse erreur). On retrouve ensuite le marquage vers Niederhaverbeck. Le circuit décrit par le guide fait un détour par la Boltenberg et promet un beau panorama, mais la nuit tombant et nos estomacs criant famine, nous avons préféré aller au plus court. Compter une demi-journée, avec les pauses photos / bébé et goûter.
  • La randonnée est accessible en vélo ou à pied. Un porte-bébé me parait plus adapté qu’une poussette, le chemin est caillouteux et sableux.
  • Au village de Schneverdingen, il est possible d’assister au lâcher de moutons à la bergerie le matin à 10h30 et à leur rentrée le soir vers 17-18h. C’est par contre mal indiqué. Il ne faut pas aller à la bergerie près du Heidegarten (Schafstall am Heidegarten, dans le lieu-dit Hopen). Cette bergerie-là est un café maintenant. Pas de moutons ici, mais des soirées avec miss bruyère (Heidekönigin) (promis la prochaine fois, on sera moins paresseux et on ira la prendre en photo). Pour les moutons, il faut se garer sur la route L171 entre Hopen et Reinsehlen. Les bus de retraités vous aideront à trouver le parking :-).
  • Les moutons Jaglu (Heidschnucken en allemand) sont spécifiques à la région. Ils sont très sympas. Très. Ils viennent chercher les grattouilles, fouiller dans vos poches, mâchouiller vos sangles de sac à dos… Impossible de s’accroupir pour les prendre en photo sans qu’ils viennent renifler l’appareil. Il faut faire attention avec les enfants : ils ont tous des cornes (mâles comme femelles) et s’approchent tellement qu’ils peuvent faire peur. Camomille se sentait bien avec 1 ou 2 moutons autour d’elle, mais était paniquée quand ils étaient 4 ou 5 !
  • Le camping Lüneburger Heide est topissime. Vraiment. On commence à avoir vu pas mal de campings, et nous n’avions jamais vu des sanitaires aussi confortables et propres. On aimerait avoir une salle de bains comme ça à la maison ! Le restaurant du camping, au bord de l’étang, est excellent, et il y a même un mini-zoo pour les enfants ! C’est sûr, on reviendra !

Des photos privées sont visibles par les utilisateurs connectés (bouton « se connecter » dans le menu tout en haut, puis « aller sur le site »). Membres de la famille et amis, n’hésitez pas à vous inscrire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *