Début d’automne au marais de Pietzmoor

C’est notre road-trip printanier en Ontario qui m’a donné envie d’aller voir un marais de plus près. A force de les voir, juste là, au bord de la route, ces grandes étendues d’eau et ces arbres morts qui s’y dressaient, je devenais de plus en plus curieuse. Nous n’avons finalement pas eu le temps de nous approcher d’un marais canadien. Ou plutôt pas pris le temps. Alors nous nous sommes rattrapés lors de notre week-end dans la lande de Lunebourg. Un marais, des arbres morts, pas un bruit sauf celui de nos pas sur les pontons de bois. Prendre son temps, ça fait du bien !

Le marais de Pietzmoor

La nuit a été fraîche. Et humide. Pas assez pour que le marais soit enveloppé de bandes de brouillard. Juste assez pour que les branches des graminées soient recouvertes de petites perles d’eau. En cette heure matinale, nous sommes presque seuls à nous promener sur les pontons de bois. C’est l’heure de la promenade des chiens. L’heure où les travailleurs se mettent en route, l’heure où les touristes dorment encore. L’heure calme.

Le soleil joue avec les nuages. Lorsqu’il se cache, l’ambiance est toute autre, presque lugubre, avec tous ces troncs d’arbres morts. Ce marais est un survivant. La tourbe qui le forme a été utilisée pendant des siècles comme combustible. Puis l’industrialisation est arrivée, l’exploitation de la tourbe s’est intensifiée. Et ce marais, qui n’est alimenté par aucune source, qui ne doit son existence qu’à l’eau de pluie qui est retenue par la tourbe, ce marais si fragile s’est asséché. Les bouleaux et les pins ont commencé à pousser, la forêt remplaçant le marais. Depuis que le marais de Pietzmoor est protégé, il reprend vie doucement. Le niveau de l’eau est remonté, les arbres aux racines inondées sont morts, leurs restes se dressent encore fièrement dans le marais. Ajoutez un peu de brouillard, l’ambiance sera parfaite pour un film d’épouvante.

Mais aujourd’hui, le soleil se montre. Les herbes hautes et les feuilles prennent une couleur dorée. « Tiens, mais au fait, c’est bientôt l’automne. L’été est passé si vite ! ». Tout passe toujours trop vite. Alors en faisant le tour de ce marais, on ralentit le pas, on observe les gouttes de pluie encore accrochées aux branches, on regarde le vent faire danser les graminées, on repense à l’été écoulé. On souffle. L’automne peut arriver. Nous sommes prêts.

Arrivee de l automne - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Chemin de planches - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Ambiance lugubre - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Mousses et graminees - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Chemin de planches sur l eau - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Goutelettes de pluie - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Toile d araignee - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Bruyere en fleurs - Tourbière - Marais Pietzmoor - Lüneburger Heide

Infos pratiques

  • Le marais de Pietzmoor se trouve près du village de Schneverdingen, dans la région de la lande de Lunebourg. Un grand parking, bien indiqué, attend les visiteurs. Tôt le matin, il n’y a pas grand monde. Par contre à 11 heures, c’est une autre histoire.
  • La boucle autour du marais fait environ 4,5 kilomètres, soit une heure de marche (voir la carte). Les pontons sont bien entretenus, mais sont très glissants lorsqu’ils sont humides. La balade est tout à fait accessible en poussette, même si nous avons du la porter sur quelques mètres à deux reprises.
  • Les mûres qui bordent le chemin au début de la boucle sont délicieuses, mais chut ! on ne vous a rien dit ! Mais pensez à taper des pieds pour faire fuir les serpents. La vipère péliade vit ici et elle est venimeuse…

 

Des photos privées sont visibles par les utilisateurs connectés (bouton « se connecter » dans le menu tout en haut, puis « aller sur le site »). Membres de la famille et amis, n’hésitez pas à vous inscrire !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *