L’ile d’Amantani, sur le lac Titicaca

Femmes portant du ble Ile Amantani lac Titicaca
L'ile d'Amantani, sur le lac Titicaca, a été un énorme coup de cœur de mon séjour au Pérou : paysages, accueil des habitants, coucher de soleil sur le lac...

Après avoir quitté les îles Uros, nous nous dirigeons vers l’île d’Amantani, à 4 heures de bateau des îles Uros. Sur cette île, vivent environ 4 000 personnes, qui subsistent grâce à l’agriculture (pommes de terre, blé, quinoa, pois et élevage de moutons) et depuis peu grâce au tourisme. A notre arrivée, nous sommes pris en charge par une famille, chez qui nous passerons la nuit et avec qui nous prendrons nos repas. Les habitants de l’île d’Amantani sont très pauvres, et vivent dans des conditions rudimentaires : pas d’électricité, pas d’eau chaude donc, pas d’eau courante à proprement parler. La cuisine se fait sur un feu de branches et de feuilles d’eucalyptus, dans une petite pièce où la fumée s’accumule, et éclairée par deux bougies.

Notre famille est très gentille. Sur l’île d’Amantani, c’est le Quechua qui est parlé, mais les parents parlent aussi l’espagnol. La mère de famille, 25 ans et déjà deux enfants, se décarcassent pour faire la cuisine. Les plats sont quasi tous végétariens, mais très bons et très copieux. Les enfants, de 5 et 7 ans, ne parlent pas ou peu l’espagnol, ils ne commencent à apprendre cette langue que quand ils rentrent à l’école primaire. Les enfants étaient timides au début, puis se sont mis à jouer avec nous. Le petit garçon était fasciné par mon appareil photo, il n’en a sans doute pas vu très souvent auparavant.

Le soir, nous montons sur une des collines de l’île d’Amantani, où il y a des ruines de temple pré-inca. De là, nous avons une superbe vue sur le lac, sur les montagnes enneigées boliviennes, et admirons le soleil se coucher. Dès la tombée de la nuit, il fait très froid : les polaires (3 pour ma part), bonnet et gants sont obligatoires. De nombreuses vendeuses de pulls, bonnets et gants en laine d’alpaga bordent d’ailleurs le chemin.

[private role= »subscriber »] [/private] Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

2 Comments

  • Salut !
    Je viens de tomber sur votre blog que je trouve génial et qui m’aide beaucoup dans l’organisation de mon voyage au Pérou !
    J’ai néanmoins une petite question par rapport à cet article: comment avez-vous trouvé une famille chez qui loger sur cette île ? Par quel intermédiaire êtes vous passé ? Même question pour le trajet en bateau pour rejoindre cette île, avez-vous « trouvé » un bateau directement au port des iles Uros ou était-ce « organisé » ?

    • J’ai pris un billet de bateau directement à Puno, sur le quai, le matin. J’ai dit vouloir passer une nuit sur Amantani, et pas sur Taquile. Ce sont les habitants des îles qui organisent l’hébergement entre eux. Chaque famille reçoit à tour de rôle, pour que les gains financiers soient répartis équitablement. En arrivant à Amantani, un groupe d’habitants attendait le bateau. Nous sommes descendues et avons suivi la famille qui nous a été attribuée. C’est très simple, il suffit vraiment d’acheter son billet de bateau sur le port puis de se laisser guider 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *