Atalaya et son jardin botanique d’orchidées

Entre Pilcopata et Atalaya se cache une belle surprise dans la jungle tropicale : un jardin botanique d'orchidées !

Un samedi après-midi, nous partons avec Doris, Diego et Jojann (un copain de classe de Diego) vers Atalaya. Nous prévoyons de faire une promenade en pirogue sur la rivière. En cours de route, nous nous arrêtons pour visiter un jardin botanique d’orchidées. C’est en fait un particulier, qui est complètement fou d’orchidées, qui a ouvert son jardin au public. Normalement c’est gratuit, mais je suis blanche, je doit donc payer un droit d’entrée (c’est bien connu, blanc = riche = argent à soutirer). Nous avons droit à une visite guidée des lieux, le propriétaire a en effet peur qu’on vienne lui voler des plantes et préfère nous accompagner pendant toute la visite. Les fleurs sont très jolies, mais toutes petites ! Le maître des lieux est passionné par les orchidées toutes petites, et il faut une loupe pour distinguer les détails de la plupart des fleurs. C’est joli certes, mais nous aurions préféré voir de quelques grandes fleurs.

Vieux pont Pilcopata

Entree jardin botanique orchidees Atalaya

jardin botanique orchidees Atalaya 1

jardin botanique orchidees Atalaya 2

jardin botanique orchidees Atalaya 3

Après la visite du jardin botanique, nous repartons vers Atalaya. Nous nous arrêtons au mirador pour profiter de la vue, mais le temps est à la pluie, la vue est bouchée. Il faisait pourtant grand soleil deux heures auparavant ! Nous poussons jusqu’à Atalaya, pour faire la balade en pirogue. Nous voulons aller voir une collpa de guacamayos. C’est un endroit dans la forêt où le sol est très argileux, et les perroquets s’y rendent par centaines, à la levée et tombée du jour, pour en avaler un peu. Cela leur permet d’annuler les effets toxiques de certaines plantes qu’ils mangent. D’autres animaux s’y rendent aussi, comme les tapirs par exemple. Il y a de nombreux endroits comme celui-là disséminés dans la forêt amazonienne, et certains sont devenus très touristiques, parce qu’ils permettent d’observer un grand nombre d’animaux assez facilement. Nous nous rendons au petit port pleins d’espoir, mais le capitaine d’un bateau met rapidement fin à nos espérances. Les animaux ne se rendraient à la collpa que par temps ensoleillé…

Bananes port Atalaya

Pirogues port Atalaya

Pirogues port Atalaya 2

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *