La star de Pékin : la Cité Interdite

Cour cite interdite
Un récit en photos de notre visite de la mythique Cité Interdite, l'ancien palais impérial au centre de Pékin. Une petite merveille à visiter absolument !

Nous y voilà enfin. La Cité Interdite. Le monument le plus emblématique de Pékin. Pour moi, la Cité Interdite, c’est tout d’abord le film Le Dernier Empereur, qui nous plonge au cœur de la vie de Puyi, le dernier empereur de Chine. Mais la Cité Interdite, c’est aussi pour moi le jeu d’aventures Chine, où il fallait résoudre des énigmes dans le palais impérial. Autant dire que des images de la Cité Interdite, j’en avais déjà plein la tête. Mais la voir en vrai, c’est tout de même autre chose !

La place Tian’anmen

L’accès à la Cité Interdite se fait par la place Tian’anmen, la Place de la Porte de la Paix Céleste. De cette place immense (40 hectares !), nous ne voyons pas grand chose. Nous n’en retenons que les très très nombreuses caméras de surveillance et les nombreux militaires, en uniforme ou en civil. Notre guide nous explique que parmi les passants qui se promènent sur la place se cachent bon nombre de policiers. Les préparatifs de la fête nationale battant leur plein, l’ambiance ultra-sécuritaire est exacerbée. Cela nous donne des frissons dans le dos !

La Cité Interdite

L’ambiance change complètement dès l’entrée dans la Cité Interdite. Nous sommes plongés dans un autre monde. Le palais impérial est gigantesque : 72 hectares, 90 palais, 980 bâtiments, des milliers de pièces (9 999 selon la légende, en réalité « seulement » 8 704…) Quelques heures ne nous suffiront pas pour en parcourir tous les recoins. Au début de notre visite, nous faisons comme tous les touristes. Nous nous groupons autour de notre guide, essayons de comprendre ses informations historiques, prenons les quelques photos réglementaires et passons vite du Pavillon de l’Harmonie Suprême au Pavillon de l’Harmonie Parfaite.

Rapidement, nous nous faisons plus distraits. Les repères historiques ne nous parlent pas, notre guide nous parle des dynasties Qing et Ming, que nous peinons à faire correspondre à nos bon vieux siècles. Au bout d’un moment, le guide capitule, il ne fait plus que répondre à nos questions. Et c’est bien mieux comme ça ! Nous papillonnons, admirons les lions sculptés qui montent la garde, comptons les dragons et imaginons la vie des concubines et des eunuques entre ces murs aux toits dorés.

En fin de visite, j’ai un gros coup de cœur pour le jardin impérial. Nous ne faisons que le traverser rapidement, mais ses vieux arbres, ses collines et ses pavillons mériteraient vraiment qu’on s’y attarde.

Le parc Jingshan

Visiter deux momuments classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco en un journée (avec le Temple du Ciel le matin), ce n’était pas assez pour notre guide. Nous sommes fatigués de nos visites, mais il nous emmène jusqu’en haut de la colline de charbon, dans le parc Jingshan. De là-haut, la vue sur la Cité Interdite est magnifique. Tout doucement, je réalise. Ça y’est, j’ai vu ce monument mythique pour de nombreux voyageurs. Quelle chance !

Infos pratiques

  • Nous avons parcouru la Cité interdite en suivant l’axe Sud-Nord. Nous avons vu les bâtiments les plus beaux et les plus grands, mais je pense que cela vaut vraiment le coup de sortir de l’axe principal et d’aller se perdre dans les recoins du palais impérial.
  • En pleine après-midi, la foule est dense ! Nous sommes restés jusqu’à la fermeture de la Cité Interdite, mais ce n’était pas forcément une bonne idée, car cela nous a forcé à emprunter le même rythme de visite que tous les autres groupes de touristes…
  • On trouve de petits kiosques dans la Cité Interdite. Ils vendent des plans, des chapeaux de soleil, des boissons et des biscuits.
  • Nous avons un grand beau temps pour notre visite. Mais alors, pourquoi les ciels ne sont-ils pas bleus sur les photos ? Tout simplement à cause de la pollution. L’avantage de ce perpétuel brouillard gris, c’est que vous pouvez vous passer de crème solaire.
  • La visite de la Cité Interdite peut vous prendre toute une journée, si vous explorez les côtés. En groupe, c’est le guide qui donne le rythme. Trois heures nous ont donc « suffi ».
  • Le parc Jingshan se trouve au nord de la Cité Interdite, juste en face de sa sortie. Il faut une demi-heure pour monter au sommet. Il vaut mieux y aller en pleine journée. Avec la pollution atmosphérique, le coucher de soleil n’est vraiment pas exceptionnel.
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  • Bonjour,
    Très beau site avec de belles photos. Nous avons eu l’occasion d’aller en Chine en 2010, cela nous rappelle de beaux souvenirs.
    On revient de la Toscane, on a été envoûtés, comme vous, par toutes ces belles églises.

    J’ai créé deux petits sites, de nos plus beaux voyages, à travers le monde, avec plein de photos. Si vous souhaitez y faire un petit tour. Voici l’adresse :

    topdemesvoyages@canalblog.com
    photosvillages@canalblog.com

    A très bientôt, faites nous encore rêver !
    Martine

    • Merci beaucoup pour le compliment 🙂 J’aime bien aussi tes photos. Tu devrais inscrire tes sites sur Hellocoton, pour que plus de monde puisse voir tes articles.

  • Merci à vous pour le tuyau, je vais aller voir du côté de ce site.
    Si vous le souhaitez vous pouvez me mettre un petit com directement sur mon site, c’est toujours motivant.
    A bientôt
    Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *