Museo de Arte de Ninos Andinos

Museo de Arte de Ninos Andinos - Cour interieure
Le Museo de Arte de Niños Andinos permet de découvrir des dessins d'enfants andins, et à travers eux d'appréhender le mode de vie des communautés andines.

C’est un de mes profs d’espagnol qui m’avait fait découvrir ce petit musée peu connu de Cusco, et je l’ai tellement apprécié que j’y suis retournée avec deux amies. Le Museo de Arte de Niños Andinos, le musée d’art d’enfants andins, est tenu par l’ONG AYLLU YUPAYCHAY (et oui ! Le quechua, c’est compliqué !). L’ONG apporte son soutien à des communautés de campesinos (paysans) des régions andines reculées. Dans ces régions, les traditions andines sont restées pratiquement inchangées depuis le temps des incas. La modernité n’est pas arrivée jusque-là, pas de télé, pas de radio, pas de téléphone, et parfois pas d’électricité ou d’eau courante. L’éducation laisse plus qu’à désirer, les enfants parlant seulement le quechua et les professeurs ne parlant bien souvent que l’espagnol. Les matériels scolaires parviennent très difficilement voire pas du tout jusqu’à ces zones reculées. Les enfants redoublent beaucoup, il n’est pas rare de voir des enfants de 12 ans en classe de CE2. La plupart ne finissent pas le collège, les garçons partant travailler aux champs et les filles tombant enceinte très jeunes. L’ONG se rend dans ces communautés avec du matériel de dessin et de peinture, afin de donner aux enfants des moyens d’expression. L’art n’est pas une nécessité absolue, me direz-vous. Sauf qu’en dessinant des ailes de papillon, on peut visualiser ce qu’est la symétrie, qu’avec de la pâte à modeler on peut « voir avec ses mains » ce qu’est un chiffre ou une voyelle, et que la construction d’un mobile demande de comprendre ce qu’est l’équilibre et le centre de gravité.

Les enfants n’ont jamais vu un crayon de couleur ni un pinceau, mais ils apprennent très vite à mélanger les couleurs. Et leur imaginaire n’étant pas pollué par la télévision, ils dessinent le monde comme il existe dans la culture quechua : les textiles colorés, les masques de fête, les montagnes et les condors (qui sont des divinités), etc… Le musée rassemble quelques-unes de leurs œuvres, ainsi qu’une belle galerie de portraits.

L’entrée au Museo de Arte de Niños Andinos est gratuite, alors si vous passez par Cusco, ne ratez-pas cette visite. Actuellement l’ONG n’a pas les fonds suffisants pour pouvoir continuer de se rendre dans les communautés, mais travaille à un programme d’enseignement par le biais de l’art, en collaboration avec l’éducation nationale. Ses membres sont très gentils et prêts à aider. Ils m’ont donné quelques trucs pour mon volontariat, comme celle de fabriquer un jeu du type Twister pour leur apprendre les couleurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *