Inka Jungle Trail – Jour 4 : le Machu Picchu

Citadelle machu picchu
Une journée au Machu Picchu, c'est un peu le clou d'un voyage au Pérou. Alors autant prendre son temps pour le savourer et en explorer tous les recoins.

Le réveil sonne à 4 heures du matin… Dur dur après deux jours de marche sur l’Inka Jungle Trail… Peu importe, une demi-heure plus tard, nous nous mettons en route pour monter au Machu Picchu. Une heure et demi de marches dans la montagne, et la crainte d’arriver en retard, c’est-à-dire après le lever du soleil. La montée est assez dure, les marches sont irrégulières et surtout nous n’avons que ma petite lampe de poche pour nous éclairer. Nous avons beau faire de notre mieux, nous arrivons effectivement en retard. Mais pas de regret, il y a beaucoup de nuages et tout est noyé dans la brume.  Nous nous installons dans un endroit avec vue panoramique pour prendre le petit déjeuner. Tout est calme, il y a très peu de touristes, les oiseaux chantent. La brume se dissipe doucement. Moment d’émotion quand nous voyons enfin le Machu Picchu.

Quand toute la brume est dissipée, l’ambiance n’est plus la même, le flot de touristes commence à arriver. Nous rejoignons le groupe avec lequel j’ai fait le trek, et faisons le tour des ruines avec un guide. Il parle anglais avec un accent abominable, n’explique pas grand chose de plus que le Lonely Planet et le guide du Routard réunis, et semble pressé d’en finir. Nous préférons prendre notre temps et lire les explications de nos guides, nous avons toute la journée, ça ne sert à rien de tout voir en une demi-heure…

Après avoir fait le tour du Machu Picchu, nous marchons un peu dans la montagne, pour d’abord aller voir le Puente Inka (pont inca en planches de bois amovibles pour se protéger des attaques) et ensuite pour monter à Intipunku, la porte du soleil. Le chemin zigzague dans la forêt de nuages, et les fleurs sont très nombreuses. Nous prenons beaucoup de photos, autant pour la beauté du paysage que pour nous reposer. Une heure de montée, et nous arrivons enfin à la porte du soleil. Elle est située à la frontière entre les deux vallées. Quand les incas arrivaient à pied depuis Ollantaytmbo, c’est à cet endroit qu’ils voyaient pour la première fois le Machu Picchu. De là, la vue sur le Machu Picchu et les montagnes aux alentours est époustouflante.

Nous redescendons tranquillement vers le Machu Picchu puis vers Aguas Calientes. De là, train pour Ollantaytambo puis bus pour Cusco. Dans le bus, je grignote un épi de mais cuit en regardant les étoiles à travers la vitre. Retour à Cusco et à la civilisation, après quatre jours d’Inka Jungle Trail en pleine nature.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *