Sous le charme de Foix

Ruelles étroites, maisons anciennes, château surplombant les toits, église cachant des trésors... Foix est petite par sa taille mais grande par son charme!

Cela faisait bien longtemps que nous avions promis à notre ami Joachim de venir le voir à Foix. Il a fallu plusieurs années avant que nous ne tenions notre promesse, et c’est donc avec une très grande impatience que nous avons débarqué à Foix pour y passer 3 jours . Et à part la petite ritournelle « il était une fois, dans la ville de Foix, un marchand de foie, qui se dit ma foi.. », nous avions tout à découvrir de ce petit coin d’Ariège !

La vieille ville et le château de Foix

Réveillés de bonne heure par Camomille, nous voici à déambuler dans les ruelles du centre ancien de Foix… à 7 heures et demie ! Les rues sont déjà animées : c’est jour de marché, et on ne rigole pas avec ça ici. Pour nous, faire le marché, c’est un peu exotique, c’est une activité qu’on ne pratique qu’en vacances. Mais ici, cela fait partie de tout un mode de vie. Les communautés hippies sont nombreuses dans les montagnes et les villages autour de Foix. Il ne faut donc pas s’étonner de croiser des gens pieds nus dans leurs sandales, par 6 petits degrés… Gla gla gla ! Nous faisons tranquillement le tour de la ville, mais nous ne visitons pas le château, il est bien trop tôt. Et après avoir passé la soirée à regarder les tours du château par les velux de chez Joachim, c’est frustrant de ne pas pouvoir aller les voir de plus près ! En tout cas, le centre-ville nous a bien plu : les pierres jaunes et les maisons bâties contre la roche, c’est exotique pour des nordistes comme nous !

Rue des Grands Ducs foix ariegeHalle aux grains foix ariegeFontaine foix ariegeProduits fermiers marché foix ariegeMarche place Saint-Volusien foix ariegeChateau de foix ariegeMaisons roc foix ariege

L’abbatiale de Foix

C’est pour nous réchauffer que nous rentrons dans l’abbatiale Saint-Volusien. Pour ceux qui jettent un coup d’œil rapide, il n’y a pas grand chose à voir. L’église a subi de nombreux remaniements au cours des siècles, et sa grande nef gothique est assez banale. Mais il y a quelques détails qui méritent de s’attarder un peu. Tout d’abord, les stalles sculptées du XVIIe siècle, qui proviennent de l’église Saint-Sernin de Toulouse. Ensuite il y a les frises sur les chapiteaux des arcs d’entrées. L’une d’entre elles représente des ours, animaux emblématiques des Pyrénées. Et enfin la mise au tombeau, qui n’est hélas qu’une reproduction en terre cuite du XIXe siècle. L’originale, en pierre polychrome, du XVIe siècle est exposée au Metropolitan Museum, à New York. La classe ! Alors, cette abbatiale, elle ne mérite pas quand même quelques minutes d’attention?

Accoudoirs Stalles abbatiale Saint Volusien foix ariegeChapiteaux arcs entrée abbatiale Saint-Volusien foix ariegeMise au tombeau Abbatiale Saint-Volusien foix ariegeChapiteaux arcs entrée abbatiale Saint Volusien foix ariegeMisericorde Stalles Abbatiale Saint Volusien foix ariege

Infos pratiques

  • Les rues dans le centre de Foix sont étroites. Mieux vaut se garer dans un des parkings aménagés rue de l’esprit. Une demi-journée, visite du château comprise, devrait suffire pour en faire le tour. Le livre Foix et son château propose de très belles photos du château, de quoi contenter ceux qui, comme nous, doivent faire l’impasse sur la visite.
  • Pour vos achats du marché, nous vous recommandons le fromage « mixte », au lait de vache et de brebis, qui est fabriqué par tous les fermiers et hippies du coin. Et qui est excellent pour les sandwichs. Les fêtes de village battent leur plein à l’automne : le week-end de notre passage, c’était la fête de la figue au Mas d’Azil, la semaine précédente la fête de la noisette à Lavelanet. De quoi faire des provisions avant l’hiver !
  • Parents voyageurs, sachez qu’il n’y a pas de bon horaire de vol pour un bébé. A notre grande surprise, Camomille n’a pas du tout, mais alors pas du tout, aimé le vol aller vers 17-18h. Mais elle a adoré le vol retour vers 19-20h, qui est pourtant l’heure habituelle de son coucher. Notre solution magique : ne pas trop serrer sa ceinture pour qu’elle puisse se mettre debout à nos pieds, lui laisser nos sandwichs lufthansa et la laisser jouer avec le store du hublot. Ziiiip ouvert, ziiiip fermé, ziiiip ouvert…
  • Pour finir, une adresse de restaurant à Foix : la Cantine, 19 rue des marchands. Cuisine maison et du terroir, déco sympa, accueil sympathique (« psssitttt, je n’ai plus qu’un burger en cuisine, je vous le dit avant de le proposer à la table suivante »). On a été surpris par les frites à la graisse d’oie (un peu écœurant quand même, mais local au moins !) et été déçus par les desserts pas mauvais mais trop girlys à notre goût (brochette de guimauves, milk-shake framboise…). Par contre, on a adoré les énormes burgers !

Camomille avion

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , , ,

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *