Würzburg la baroque

Une demi-journée pour découvrir toute la richesse de Würzburg : les églises, la Residenz, le château classé par l'Unesco, les rives du Main...

Dernière étape de notre presque-croisière sur le Main, la ville de Würzburg (Wurtzbourg pour les français), surtout connue pour son château classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Alors que la veille nous étions dans les petits villages de Miltenberg et de Wertheim, ici nous sommes dans une grande ville et l’ambiance est complètement différente. Une après-midi ne nous a pas suffit pour faire le tour de la ville, encore un endroit où il va falloir revenir !

Würzburg, une ville riche au bord du Main

Comme de nombreuses villes dans la région, Würzburg a souffert des bombardements de la Seconde Guerre Mondiale. Mais Würzburg a été reconstruite avec soin. En se baladant dans ses rues, on a l’impression d’être dans une ville moyenne, bourgeoise et où il fait bon vivre. C’est le Main qui traverse la ville qui lui donne tout son charme, à notre avis. Se promener par beau temps au bord de l’eau, observer les bateaux passer les écluses, manger une glace ou boire un verre sur un vieux pont, c’est tellement agréable !

Vue du Main depuis le vieux pont - Würzburg

Maison baroque zum Falken - Würzburg

Facade de la maison baroque Zum Falken - Würzburg

Le château de Würzburg : la Residenz

La Residenz, c’est un superbe palais baroque, un des plus grands châteaux d’Allemagne. Enfin, pour le côté superbe, on fait confiance aux dépliants. Nous avons eu en effet une très mauvaise surprise : il est impossible d’entrer dans le château avec un sac à dos. Comme on trimballait pas mal de matos photo, on ne se voyait pas laisser le sac à la consigne (qui décline toute responsabilité en cas de perte/vol…). D’habitude, il est possible de négocier. Mais le vendeur de billets de voulait rien entendre. Ce qu’on trouve le plus absurde, c’est qu’on aurait eu le droit de garder la poussette avec nous. Nous aurions pu faire marcher Camomille ou la porter dans nos bras, et mettre notre sac à dos dans la poussette. Ainsi, on n’aurait pas risqué d’accrocher un tableau ou un meuble. Mais non ! Alors, de ce château classé par l’Unesco, on n’a vu que la façade, la fille d’attente des touristes et un petit bout des jardins. L’amabilité du vendeur ne nous a même pas donné envie de revenir un autre jour sans sac à dos…

Les églises de Würzburg

Würzburg est une ville riche, ou en tout cas, c’est l’impression qu’elle nous a donné. Alors est-ce cette richesse ou le fait qu’on soit en Bavière, région profondément catholique, on ne sait pas trop, mais en tout cas, le nombre de clochers au mètre carré est très impressionnant. Nous avons visité les plus grandes, la chapelle Ste-Marie (Marienkapelle), la cathédrale St Kilian (Dom St-Kilian) et la nouvelle cathédrale (Neumünster), et ensuite nous avons passé notre chemin. Wikipédia mon ami m’informe que Würzburg compte 45 églises catholiques et 14 églises protestantes, de quoi faire une overdose !

Blason - Eglise Neumünster - Würzburg

 

Autel - Marienkapelle - Würzburg

 

Infos pratiques

  • Les jardins de la Residenz sont en libre-accès, tout comme la chapelle (fermée quand il y a des mariages, comme ce samedi du mois de mai…). Nous nous sommes consolés de notre non-visite de la Residenz avec une visite virtuelle
  • L’autre château de Würzburg, la forteresse Marienberg surplombe la ville, sur la rive opposée du Main (de l’autre côté de la vieille-ville). Il faut environ 30 minutes pour y grimper à pied, depuis le vieux pont sur le Main (Alte Mainbrücke), mais il faisait trop chaud, nous avons été paresseux :-). Les plus courageux peuvent même pousser la promenade un peu plus loin, en empruntant le chemin de randonnée Weinwanderweg qui fait le tour des vignes autour de la forteresse Marienberg.
  • Pour avoir une belle vue sur la ville, il faut monter à la forteresse Marienberg ou à l’église Käppelle. C’est la deuxième option que nous avons choisie, et en bons paresseux, nous sommes montés en voiture. L’église fermant ses portes à 18 heures, nous nous sommes contentés de la vue sur la ville !
  • Une demi-journée est définitivement trop court pour visiter Würburg. Mieux vaut prévoir une journée entière, voire un week-end complet.
  • Würzburg est le point final (ou le point de départ) de la route romantique (Romantische Strasse) qui va jusqu’au château de Neuschwanstein, dans les Alpes (mais si, le château de la belle au bois dormant, celui qui est dans toutes les collections de puzzle !). Une bonne idée pour 4-5 jours de tourisme en Allemagne ! Une alternative existe même pour les cyclistes : la vélo-route Radfernweg D9 (460 km, 10 étapes).

 

Des photos privées sont visibles par les utilisateurs connectés (bouton « se connecter » dans le menu tout en haut, puis « aller sur le site »).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *