Sur la Via Francigena: le long du lac Léman

Le récit de notre étape en vélo sur la Via Francigena le long du lac Léman : de Lausanne à Aigle, en passant par Vevey et Montreux. Que de vues magnifiques!
A peine remis du mariage, nous avons filé compléter notre paquetage, et pendant que Joachim ramenait nos affaires à Darmstadt, nous avons fait le trajet en train jusque Lausanne.
Clin d’œil du destin, un pèlerin à pied, qui compte aller jusqu’à Santiago et se rend en train à son point de départ, s’installe en face de nous dans le train. La conversation s’engage, nous replongeons dans nos souvenirs…
LausanneArrivés à Lausanne, nous nous installons rapidement au camping (en version grand luxe, c’est-à-dire en tente igloo et non en tente tunnel) et faisons un tour dans la ville et montons sur les hauteurs profiter du panorama.

Vue Lac Léman Lausanne

 Pour notre premier jour de vélo, la Via Francigena longe les rives du lac Léman, en passant dans le vignoble de Lavaux, classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2007. Les paysages sont magnifiques et me donnent la force de pousser sur les pédales en ce jour de rodage des gambettes et du matériel. Nous remarquons la même chose que lors de Compostelle : lorsque c’est plat, j’avance plutôt pas mal, mais dès qu’on passe le 0,5% de montée, je suis un vrai escargot. Fidèle à mes racines de nordique du plat pays, chaque montée me parait une vraie montagne. Alors Camembert m’attend… et je prends encore plus de photos pour faire des pauses… Les Alpes s’annoncent mal…

Vignoble de Lavaux
Nous découvrons enfin la première pancarte de balisage de la Via Francigena, un petit randonneur jaune avec baluchon et bâton de marche…et qui nous emmène droit sur une plage, où nos vélos s’enlisent…

Via Francigena Lac Léman

Nous passons dans de petits villages pittoresques et continuons de longer le lac en zigzaguant dans les vignobles.

Villages du lac Léman

 Petites pauses à Vevey et à Montreux, avant de jouer brièvement les touristes au château de Chillon.

Vevey et Montreux

Chateau de Chillon

 Puis nous quittons les rives du lac pour nous diriger vers Aigle, et sommes rattrapés par un orage que nous pensions devancer. Première pointe de vitesse, les grandes rafales dans le dos nous donnent des ailes. Lorsque la pluie arrive et que le vent devient trop fort pour pouvoir garder l’équilibre, nous nous réfugions près d’une étable et patientons deux petites heures en nous félicitant d’avoir pensé à emporter une bâche. Une tente igloo, une bâche, quel confort ce voyage de noces!

Orage pres du lac Léman

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *