BUGA de Koblenz : le grand show des jardins

La BUGA de Koblenz est une exposition de jardins qui se déroule dans tout Koblenz. L'occasion de découvrir cette belle ville sur les bords du Rhin.
Cette année le Bundesgartenschau (BUGA pour les intimes), l’exposition florale nationale, est à Koblenz. Nous ne pouvions manquer l’évènement, et c’est par une journée caniculaire que nous avons parcouru les 400 000 m² d’exposition répartis à travers la ville.
La majeure partie de l’exposition est composée de parterres de vivaces, de rosiers et de graminées.
Vivaces BUGA Koblenz
La partie consacrée aux cactus est plutôt décevante, avec des plantes alignées en rangs d’oignons. Les organisateurs n’ont même pas essayé de camoufler les pots en plastique …
Cactées BUGA Koblenz
Une partie de l’exposition se déroule dans la forteresse d’Ehrenbreitstein, qui domine la ville. Les Français ayant détruit une bonne partie du site au début du 19e siècle, les bâtiments actuels sont de l’époque prussienne.
Ehrenbreitstein Koblenz
La terrasse de la forteresse offre une belle vue sur le Deutsches Eck, le « coin allemand », qui est le nom de la plate-forme s’avançant au confluent de la Moselle et du Rhin.
Vue Deutsches Eck Koblenz
Dans le musée de la forteresse nous est proposé une exposition sur le thème des orchidées. Là encore, pas de grande mise en valeur des fleurs, on a l’impression de voir toujours la même espèce présentée de la même façon…
Orchidée BUGA Koblenz
De retour dans la cour de la forteresse, nous entamons la longue descente vers la ville.
Descente vers Koblenz
Et après la traversée du Rhin en bac, nous voici près à visiter la vieille ville.
Vieille ville Koblenz
Et voici le château de Coblence, construit à la fin du 18e siècle, résidence du prince-électeur de Trèves, le tonton de Louis XVI.
Chateau Koblenz
Nous visitons la belle église romane de St-Castor (si, si, c’est bien un prénom).
Eglise St-Castor Koblenz

Un petit coucou à messire Guillaume 1er sur le Deutsches Eck et nous retraversons le Rhin par le télésiège spécialement construit pour la BUGA (12 millions d’euros d’investissement, le plus grand télésiège du pays, cela explique sans doute le billet d’entrée à 20€ la journée…).

Deutsches Eck Koblenz
Bien sûr tout a été prévu pour le visiteur affamé. Des stands nationaux retiennent notre attention. Au stand allemand il est possible de déguster des saucisses en tout genre (très original), tandis que chez les français on appréciera un sandwich « baguette » au brie accompagné d’une petite crêpe au sucre. Que de clichés!
Clichés gastronomiques BUGA Koblenz
Vers la fin de notre visite, nous trouvons enfin quelques jardins « paysagers ».
Jardins paysagers BUGA Koblenz
Quelques artistes se sont invités dans l’exposition:
Artistes BUGA Koblenz
Et nous terminons la visite par un promontoire en bois, permettant d’admirer les plantations des alentours et de faire un dernier petit coucou au Rhin. On en a plein les pattes!
Vue sur le Rhin BUGA Koblenz
Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

2 Comments

  • Ça c’est un truc que j’aurai aimé visiter ! Même si tu dis être plus ou moins déçu, les photos donnent un aperçu séduisant, c’est où l’année prochaine ?

  • J’ai été déçue parce que je m’attendais à une exposition botanique, avec des plantes rares, ou au moins de belles mises en scène paysagères. Et l’exposition spéciale cactus était vraiment pitoyable. Mais en fait, le concept des Bundesgartenschau, c’est de transformer une ville « durablement », en amenant du vert dans la ville. Après un Bundesgartenschau, la ville conserve en héritage les jardins créés, les aires de jeux, etc. Même si le billet d’entrée était vraiment cher, c’était vraiment agréable de se promener dans la ville en voyant des fleurs partout. Et des animations ont lieu durant toute l’année: concerts, cours de jardinage, expositions, … Le prochain Bundesgartenschau est à Hamburg, en 2013. Le thème, c’est « 80 jardins autour du monde ». Si tu veux en savoir plus, regarde là: http://www.igs-hamburg.de/207.0.html sur BUGA Koblenz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *