Un peu d’aventure en raquettes à Samoëns

Une belle sortie en raquettes à Samoëns : montée par le téléphérique Grand Massif Expresse et descente par un itinéraire balisé, à travers la forêt.
L’option la plus courante après être monté au sommet d’un téléphérique, c’est de descendre en ski. L’option spéciale petits vieux, c’est de redescendre en téléphérique. L’option aventurière, c’est de descendre en raquettes, à travers la forêt. (En suivant un itinéraire balisé tout de même, l’aventure a ses limites, surtout en montagne).
Me voici donc en haut du téléphérique du Grand Massif Express, à Samoëns, bien décidée à en redescendre en raquettes. Mais une aventure, ça se mérite, et il faut demander à une dizaines de personnes (qui indiquent toutes des directions différentes) et tourner en rond pendant une bonne demi-heure avant de trouver enfin le premier panneau. Et vu le paysage, on dirait qu’il y a eu peu d’aventuriers téméraires ces derniers jours:
Départ rando raquettes Samoens
Dès les premiers pas sur l’itinéraire balisé, je comprends le classement en « piste noire »: le chemin n’étant pas damé, je m’enfonce malgré les raquettes, ce qui rend la progression quelque peu éprouvante. La descente suit un petit chemin forestier qui croise parfois la route, ce qui me donnera l’occasion de pester de nombreuses fois contre les déneigeuses qui dressent des murs de neige de part et d’autre de la route, murs qu’il me faut à chaque fois escalader…
Rando raquettes Samoens
Dans la forêt je côtoie de nombreuses bêtes féroces, que j’ai bien du mal à identifier malgré mon guide:
Empreintes dans la neige
Je fais ma pause déjeuner au milieu de la nature, sans un bruit, avec vue sur le village de Samoens. Ensuite arrive le passage un peu délicat de la descente, pas très large et surtout très raide. Moment que Camembert choisira pour s’assurer par téléphone de ma survie: « Oui tout va bien chéri, mais là je suis sur un pied, je vais pas pouvoir te parler très longtemps. » Ah ces hommes, ils choisissent toujours le meilleur moment pour se manifester!
Vue sur la vallée de Samoens
La fin de la randonnée me permet de rejoindre le village de Samoens, au pied du téléphérique, synchro avec les filles qui rentrent de leur journée de ski.
Raquettes Samoens le long du Giffre
C’est bien l’aventure, mais qu’est-ce-que ça fait du bien de rentrer à la maison! Un bon bain chaud et au lit!
Igloo

Infos pratiques:

  • Le guide avec le descriptif (très synthétique) des randos raquettes est en vente à l’Office du Tourisme pour quelques euros.
  • Le départ de la rando se situe au niveau du parking juste à côté de l’arrivée du télésiège du Grand Massif Express.
  • Malheureusement le ticket de télésiège pour piéton (sans forfait de ski) n’est disponible qu’en aller-retour…
  • Il faut compter une grosse demi-journée pour la descente (avec les pauses bien sûr). Certains passages demandent de l’équilibre, d’autres sont assez raides (ça tire dans les jambes!). Des bâtons sont indispensables.
  • L’itinéraire n’est pas damé, les raquettes sont indispensables au moins pour la première partie de la rando. Vers le bas de la descente, la neige est absente de certains passages en forêt, il faut donc déchausser les raquettes.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *