Balade le long des plages de Porquerolles

Notre promenade à pied, avec bébé en poussette, au mois de mai sur l’île de Porquerolles : plage de la Courtade, fort de l'Alycastre et plage Notre-Dame.

Porquerolles, cela fait quelques années que nous avions envie d’y aller. Tout a commencé par un épisode de « Des Racines et des Ailes » en avril 2013. Quelques amis qui connaissent bien l’île nous avaient ensuite mis l’eau à la bouche, et les recherches sur internet lors de la préparation de nos vacances avaient fini de nous convaincre. Autant dire que nous étions impatients de quitter Giens et de prendre le bateau.

Et pourtant, notre journée sur l’île commence par une grosse déception. Nous voulions louer des vélos, avec remorque pour Camomille, afin de profiter un maximum de l’île, qui est relativement grande. Mais les remorques pour enfants que proposent les loueurs de vélo sont de véritables tape-culs, dans lequel il est inenvisageable pour nous de mettre Camomille. Comme elle est également trop petite pour être installée dans un siège vélo, nous devons donc nous résoudre à arpenter les chemins de l’île à pied.

Mais c’est bien notre seule déception. Le paysage nous a littéralement enchantés !

Porquerolles Plage de la Courtade

Chemins ile de Porquerolles

Nous nous pensons grands stratèges en essayant de faire coïncider les pauses repas de Camomille avec des arrêts sur des plages. Mais la miss est tellement intriguée par la mer et le sable qu’elle en oublie complètement de manger ! Nous doublons les pauses : un arrêt à la plage pour se dégourdir les jambes, et un arrêt dans les arbres pour se rassasier.

Nous faisons le tour du fort de l’Alycastre, un des forts bâtis sur l’île au XVIIe siècle, afin de défendre les côtes françaises des  attaques espagnoles ou pire encore, pour se défendre des pirates.

Fort de l'Alycastre Porquerolles

Nous profitons longuement de la plage Notre-Dame. Sable blanc, eau turquoise, peu de monde. Tout serait parfait si deux goélands ne guettaient les miettes de notre pique-nique !

Plage Notre Dame Porquerolles

Le parc national de Port-Cros gère les espaces naturels de l’île de Porquerolles, dans le but de préserver un maximum la faune et la flore locales, menacés par la pollution et l’énorme fréquentation touristique en haute-saison.

Fleurs ile de Porquerolles

Comme il est tard, nous renonçons à aller de l’autre côté de l’île. Pourtant traverser l’île, et donc passer par le cœur agricole (vignes et arbres fruitiers) et forestier de l’île, et voir les falaises et la calanque de l’oustaou de diou (quel nom!), c’était bien alléchant. Une prochaine fois?

Village de Porquerolles

Infos pratiques :

  • La traversée Tour Fondue (Giens) – Porquerolles dure environ 20 minutes et coûte 19,50 € (aller-retour adulte).
  • Mieux vaut privilégier le hors-saison ou s’éloigner des plages les plus proches du village pour être tranquille. Sur la plage la plus proche du village, nous avons eu la chance d’être entourés de groupes de collégiens, musique à fond en prime…
  • Louer un vélo coûte 15 € la journée, un sandwich coûte 5 €. Inutile de faire le tour du village pour comparer les prix, tous les vendeurs semblent s’être mis d’accord.
  • La brochure de l’office du tourisme (disponible ici) est une mine d’informations pour préparer sa balade.
  • Prenez une paire de sandales de rechange, pour éviter, comme moi, de rentrer au village en clopinant pour cause de lanière de sandale cassée.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *