Les canaux du village de Zhouzhuang

Portail Zhouzhuang
Le village sur l'eau de Zhouzhuang est charmant avec ses vieilles maisons à l'architecture traditionnelles, ses petits canaux et ses gondoles chinoises.

Suzhou n’est pas seulement connu pour ses jardins, mais aussi pour être une ville « sur l’eau », c’est-à-dire une ville parcourue de nombreux canaux. Après avoir visité le Jardin de l’Humble Administrateur et le musée de Suzhou, nous nous attendions donc à passer l’après-midi dans le centre ancien de Suzhou. Mais notre guide en avait décidé autrement ! Allez, tout le monde remonte dans le bus, plus vite que ça ! Cette après-midi, on va à Zhouzhuang. Pardon, comment vous dites ?

Plan Zhouzhuang

Les canaux de Zhouzhuang

Le village de Zhouzhuang se trouve au bord du lac Dianshan, à une quarantaine de kilomètres de Suzhou. Le village est parcouru de nombreux canaux, ce qui lui vaut le surnom de « Venise de l’Orient ». Je suis complètement charmée par les petites ruelles, le calme des canaux, les saules plantés sur les berges, les maisonnettes, les ponts aux arches arrondies. Pas de voiture ici, on ne circule qu’à pied, en vélo ou en barque !

Les maisons de Shen et de Zhang

Le vilage de Zhouzhuang est vieux de 900 ans et de nombreuses maisons sont bien conservées. Nous visitions deux beaux exemples de l’architecture chinoise traditionnelle : la maison de la famille Shen (construite sous la dynastie Qing, au XVIIIe siècle) et la maison de la famille Zhang (construite au XVe siècle).

L’artisanat à Zhouzhuang

Comme dans de nombreux villages touristiques, Zhouzhuang est littéralement envahi d’échoppes d’artisans. Mais, ce ne sont pas des babioles bon marché qu’on essaie de nous vendre. Ici, on file la laine, on tisse la soie, on fabrique des chaussures traditionnelles, on peint sur de la soie. Le petit détail qui change tout selon moi : le touriste curieux est le bienvenu, sans qu’on lui mette la pression pour qu’il dégaine le porte-monnaie…

Une balade en gondole chinoise

A force de voir circuler des barques sur les canaux du village, nous avons eu nous aussi envie de faire une petite promenade sur l’eau. Nous embarquons donc sur une de ces gondoles et profitons paisiblement de la balade à travers le village. Tout cela est un peu trop calme à votre goût? Pas de souci, la petite chinoise qui mène la barque (oui, ce sont toujours des femmes, allez savoir pourquoi) se fera un plaisir de pousser la chansonnette. En échange d’un petit pourboire bien sûr.

Infos pratiques

  • Des bus relient Zhouzhuang à Suzhou et à Shanghai. Il faut compter une heure et demie de trajet depuis Shanghai.
  • Le village de Zhouzhuang est un village-musée. Il est encore habité, mais pour le visiter, il faut acheter un billet d’entrée. Grâce à ce billet, il est possible de visiter de nombreux bâtiments dans le village, comme la maison de Shen, la maison de Zhang ou encore le temple Qanfu.
  • Nous n’avons passé qu’une demi-journée à Zhouzhuang, ce qui est suffisant si on souhaite simplement se balader dans les rues, mais un peu court si on veut visiter des bâtiments.
  • Le village est touristique, mais ce sont principalement des chinois qui s’y rendent. Le problème des groupes de chinois, c’est que leur guide est souvent armé d’un mégaphone pour couvrir le bruit des autres guides… Pour la tranquillité, on a vu mieux !
  • La balade en gondole n’est pas très longue, mais permet s’éloigner un peu du centre du village et d’apercevoir le lac Dianshan.
  • Le village est plus tranquille en fin d’après-midi, et la lumière déclinante donne de jolies couleurs à la pierre. Ça vaut le coup de faire une balade dans le village une fois la nuit tombée : les rues sont presque vides, les lanternes rouges des restaurants sont allumées et les gondoles sont parées de grosses lanternes en forme de fleurs de lotus. C’est original !
  • A Zhouzhuang, chaque restaurant propose de déguster du poisson ou des crevettes. Mais la grande spécialité culinaire du village, c’est le jarret de porc caramélisé (le wasanti). Cela ressemble au Schweinshaxe bavarois, mes collègues allemands étaient donc ravis.
Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *