La péninsule de Beara, en Irlande

Une bonne alternative au Ring of Kerry, surchargé de touristes : la péninsule de Beara. Vues sur la mer, calme et moutons à foison garantis !

La journée est dédiée à la péninsule de Beara, une des péninsules au Sud-Ouest de l’Irlande, où on croise relativement peu de touristes.

Vues sur la mer

Une petite route permet de faire le tour de la péninsule, en longeant la mer.Peninsule de Beara
Durant notre tour de la péninsule de Beara, nous apercevons un panneau annonçant un cercle de pierre dans la forêt, juste après le village de Lauragh. Ça tombe bien, nous avions envie de nous dégourdir les pattes!
Forêt de Lauragh Peninsule de Beara
Après quelques minutes de marche, rendues délicates par endroits à cause du sol glissant, nous sortons de la forêt, et traversons des pâturages. Cet hiver a fait des ravages, l’herbe est plus marron que verte, ce qui n’empêche pas les moutons de brouter. En continuant de suivre le chemin, nous découvrons quelques cercles de pierres, plus ou moins bien conservés, dont le cercle de pierres de Cashelkeety, qui date de plus de 2 000 ans. Sa signification demeure inconnue…
Cercle de pierres Beara Way
Une fois en haut de la colline, nous sommes récompensés par une belle vue sur la mer. Nous sommes ravis de cette belle balade ! Vue depuis le haut de la colline Peninsule de Beara Panorama Peninsule de Beara
Infos pratiques:
  • Cette balade fait partie du Beara Way, le circuit de randonnée qui fait le tour de la péninsule de Beara (entre Ardgroom et Lauragh).
  • Un parking est aménagé au départ de la balade (indiqué depuis la route).
  • Prévoir de bonnes chaussures pour la balade, le terrain est glissant dans la forêt.
  • La balade n’est pas difficile, même si ça grimpe pas mal. Le passage près de la cascade requière un peu d’équilibre.
  • Compter une bonne heure pour l’aller-retour depuis le parking jusqu’au point de vue.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, ,

2 Comments

  • Merci pour ce résumé. Petite erreur, ce que tu as marqué comme étant le cercle de pierre, ce ne sont que trois cailloux qui poussaient là à l’état sauvage. Le cercle de pierre était 50 mètres avant et comportait au moins deux cailloux de plus. Mais la différence n’est pas flagrante…

  • Trois cailloux dressés comme ça, ça peut très bien être non naturel. Les cercles de pierres sont très nombreux dans la région, on n’a qu’à dire qu’il y avait deux cercles, un bien conservé et l’autre un peu moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *