Sur les sommets de l’Odenwald

3 idées de balades pour découvrir les sommets de l'Odenwald : les gorges de la Margarethenschlucht, le château de Zwingenberg et le mont du Katzenbuckel.
En ce beau jour de fête nationale (en commémoration de la réunification de l’Allemagne), nous avons décidé d’aller explorer les confins de l’Odenwald (littéralement la forêt des odes, le parc naturel de petite montagne au sud de Darmstadt, qui n’est en fait rien d’autre que la prolongation de la forêt noire). Nous commençons par les gorges de la Margarethenschlucht, près de Neckargerach, et espérons admirer les belles cascades des photos de notre guide de rando.

Les gorges de la Margarethenschlucht

Au bord des gorges de la Margarethenschlucht, une pancarte nous met en garde contre les « dangers » de cette « via ferrata alpine… » Bon, vu le nombre d’enfants de moins de 10 ans qui gambadent sur le sentier, on devrait pouvoir y arriver… Et voici les cascades… 8 chutes de 110 mètres de haut au total, parmi les plus grandes d’Allemagne…. et surtout complètement à sec! Nous ne savons pas si c’est normal pour cette saison ou si c’est dû à l’absence de pluie de ces derniers mois, mais une chose est sure, on est bien loin des photos du guide de rando! On reviendra peut-être à la fonte des neiges au printemps…
Margarethenschhlucht
Du coup, nous abrégeons la traversée des gorges et continuons la rando sur un sentier surplombant le Neckar.
Neckargerach vue sur une boucle du Neckar

 

Le château de Zwingenberg

Le château de Zwingenberg, construit en grande partie au 15e siècle est une petite propriété familiale des grands-ducs de Baden. Il ne se visite malheureusement que sur rendez-vous pour la modique somme de 50 euros…

Chateau de Zwingenberg

Le Katzenbuckel, le sommet de l’Odenwald

Dernière étape de notre journée, le Katzenbuckel (littéralement le dos rond du chat), le point culminant de l’Odenwald, 626 mètres tout de même. Au bord du sentier, un étrange panneau: les piétons sont prioritaires sur les luges, nous voici rassurés! Il faut dire que le climat ici est beaucoup plus frais qu’en plaine: le sommet est recouvert de 30 à 70 centimètres de neige de novembre à avril, de quoi faire de belles descentes en luge, une idée de sortie à retenir pour cet hiver.

Priorité aux piétons

Et voici la vue depuis le sommet du Katzenbuckel, qui est en fait un volcan éteint:

 

Katzenbuckel

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *