Saint-Malo, en noir et blanc

Saint-Malo sous la pluie, c'est une ambiance particulière : rues paisibles, plages presque désertes... Mais la cité corsaire conserve tout son charme !

Il y a des jours comme ça, où le ciel gris se transforme en pluie battante. Les mauvaises langues diront que c’est normal, qu’il fallait s’y attendre, qu’après tout nous sommes en Bretagne. Les claustrophobes diront qu’il faut bien sortir quand même, pour prendre l’air. Les climatologues diront que le déluge s’arrêtera bien à un moment ou à un autre, c’est l’été tout de même. Les rigides diront que le programme des vacances est à respecter. Les géographes diront qu’un normand ou un nordiste, ça ne craint pas l’eau, pas plus qu’un breton en tout cas. Les photographes diront que c’est l’occasion parfaite pour faire un peu de noir et blanc. Bref, pleins de bonnes raisons pour sortir braver les gouttes.

Se balader dans Saint-Malo sous la pluie

L’ambiance est particulière. Les rues sont quasi-désertes. On n’aperçoit rien des passants, cachés sous leurs parapluies ou dans leurs imperméables. Tout le monde se dépêche d’aller se mettre à l’abri. Un restaurant, une boutique ou une église, peu importe. A l’intérieur, tout s’inverse. On se découvre et on prend son temps. Qui aurait hâte de retourner se mouiller ?

Fort national de Saint Malo noir et blanc

Port et remparts Saint Malo noir et blancRuelles Saint Malo noir et blanc

Statues Eglise Saint Malo noir et blanc

Prendre l’air au Grand-Bé

Du haut des remparts, nous savourons la vue sur la mer. La marée est encore basse, le passage jusqu’au Grand Bé encore praticable. Quelques centaines de mètres dans le sable de la plage de Bon-Secours et nous voici sur la petite île. La vue sur Saint-Malo et ses remparts est formidable. Le vent frais nous fait un bien fou. Nous sommes heureux d’être là. Un petit salut à la tombe de Chateaubriand et, déjà, la marée remonte, c’est l’heure de retourner vers la ville et ses remparts protecteurs.

Grand Bé Saint Malo noir et blanc

Remparts Saint Malo noir et blanc

Se réchauffer au Grand Aquarium

Vu la longueur de la file d’attente, nous n’étions pas les seuls à avoir eu cette idée. Mais qu’importe. La diversité du monde aquatique est toujours aussi intrigante pour nous, et pour Camomille encore plus !

Aquarium Saint Malo noir et blancPoissons aquarium Saint Malo noir et blanc

Infos pratiques

  • Il peut être très difficile de se garer à Saint-Malo, les parkings au plus près des remparts sont vite pleins. Évitez le dimanche après-midi, tout est complet ! Notre petit conseil : garez-vous à Dinard (qui mérite également une visite) et prenez le bateau jusque Saint-Malo. L’arrivée par la mer permet de mieux apprécier la ville et ses remparts… quand il ne pleut pas !
  • Une bonne adresse pour le déjeuner : le Café Simon, 2 rue Jacques Cartier. L’accueil est sympathique, le plat du jour très bon et bien présenté, la cuisine est maison et avec des produits frais, le tout pour un prix très raisonnable.
  • Le Grand Aquarium ne nous a plu que moyennement. Nous l’avons trouvé cher par rapport à sa taille et à la diversité des espèces présentées, en comparaison avec Nausicaa (2,80€ plus cher, mais presque 4 fois plus d’animaux…). Il manque un espace de repos et de restauration au milieu du parcours (il y en a un, mais juste à l’entrée, et le restaurant est fermé hors-saison). Nous avons du faire la queue dehors, sous la pluie, pendant une bonne vingtaine de minutes. Nous avons renoncé à faire le Nautibus pour ne pas avoir à refaire la queue sous la pluie. Par contre, beaucoup de bassins vont jusqu’au sol, c’était parfait pour Camomille qui pouvait se tenir debout contre les vitres et admirer les poissons. Les enfants apprécieront les décors sur le thème des pirates.
  • Deux heures nous ont suffi pour le Grand Aquarium. Il faut compter une demi-journée pour Saint-Malo (le tour des remparts fait 1,8 km), voire une journée si  vous voulez profiter de la plage. A marée basse, il est possible de marcher jusqu’au Fort National depuis la plage de l’Éventail ou jusqu’aux Petit Bé et Grand Bé depuis la plage de Bon-Secours.
  • Pour prolonger la visite : l’Etoile du Roy (réplique d’une frégate corsaire), le musée Jacques Cartier (le célèbre explorateur est né et a vécu à St-Malo) ou encore la Mansarde (la maison où Jeanne Jugan a fondé les Petites Sœurs des Pauvres). Et pourquoi pas une sortie en mer sur un vieux gréement?

Vous avez aimé notre article ou nos photos ? Vous pouvez voter pour nous pour les Golden Blog Awards 2014. Merci !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
, ,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *