Tempête de neige à Manigod

Bloqués au chalet par une tempête de neige, nous partons à pied à la découverte du village montagnard de Manigod, dans le massif des Aravis.

Quand on part en vacances, on ne peut pas toujours avoir de chance avec la météo. Lors de notre semaine à Manigod, dans le domaine des Aravis, nous avons du affronter deux jours de tempête de neige. Il est tombé plus d’un mètre de neige ces jours-là ! De quoi abandonner l’idée de mettre le nez dehors ? Et bien non !

Le village de Manigod, sous la neige

Même quand il neige beaucoup, il est possible de se balader. Bien sûr, nous ne sommes pas restés toute la journée dehors. Mais nous avons pris le temps de faire le tour du village de Manigod. Lorsqu’il neige autant, tout est plus calme. C’est l’occasion d’observer la « vraie vie » des montagnards. Le bal des chasse-neige. Les enfants qui se rendent quand même à l’école. Les automobilistes qui doivent mettre leurs chaînes, parce qu’ils sont bloqués à 2 rues de chez eux. Les habitants qui déblayent inlassablement l’accès à leur maison. L’église, très très bien chauffée. Et les touristes, qui se roulent dans la neige fraîche  comme des gamins.

Sur les hauteurs de ManigodAbreuvoir ManigodFruits hiver pour oiseaux

Roulade dans la neige Manigod

Regarder la neige tomber, bien au chaud

Après une bonne heure dans le froid, nous nous sommes réfugiés dans notre confortable chalet. Regarder les bûches qui flambent dans la cheminée. Discuter entre filles. Partager un bon repas. Jouer à des jeux de société ou à la console jusqu’au bout de la nuit. Lire un bon bouquin. Faire un peu de couture. Regarder Camomille s’amuser des pitreries de Romain. Faire la sieste. Se détendre au hammam ou dans le jacuzzi. Planifier nos prochains voyages. Trier nos photos. Et simplement regarder la neige tomber. C’est tellement beau !

Salon Chalet le Paret ManigodCheminee Chalet le Paret ManigodDeco nounours Chalet le Paret ManigodChambre Chalet le Paret Manigod

 

Infos pratiques

  • Le village de Manigod est assez petit. Les hébergements touristiques sont nombreux, mais les commerces sont rares : un boulanger, un coiffeur, un bar-restaurant, un médecin et une supérette de produits régionaux. Pour faire les courses pour la semaine ou pour trouver une pharmacie, il faut descendre à Thônes, à 10 minutes de voiture.
  • Le village de Manigod est bien adapté à des vacances en famille, de par sa faible altitude (1 000 mètres, c’est parfait pour les bébés !). Une crèche et une garderie peuvent accueillir les enfants des vacanciers, pour que les parents puissent skier tranquillement. Camomille a testé et approuvé !
  • Il ne faut pas confondre le village de Manigod (le vrai village de montagne) et la station de Manigod (créée dans les années 60-70 pour les skieurs). La station est située aux cols de la Croix-Fry et de Merdassier, à 1 500 mètres d’altitude.
  • Le chalet Le Paret est situé à la sortie du village de Manigod, sur la route du col de la Croix-Fry. Il est donc possible d’aller déposer ses enfants à la crèche ou d’aller chercher son pain à pied. Pour rejoindre les pistes, les skieurs doivent prendre la navette ou la voiture (10 petites minutes). La boutique de locations de ski Veyrat-Sports propose aux skieurs de laisser leurs skis en boutique durant la nuit, pour éviter d’avoir à les transporter matin et soir.
  • Nous sommes très satisfait de notre séjour au chalet Le Paret. L’accueil des propriétaires, le confort et l’équipement du chalet, la déco montagnarde, mais pas kitsch, l’immense cheminée, le hammam et le jacuzzi, les jeux de société, les luges… Tout est fait pour rendre le séjour agréable. Cerise sur le gâteau, les draps et serviettes sont fournies, ainsi que l’équipement bébé, et le ménage en fin de séjour est inclus dans le prix. Seul bémol, le chalet est à notre avis plus adapté aux groupes d’amis qu’aux grandes familles (4 chambres doubles, 1 chambre d’enfants aux lits superposés).

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Tags from the story
,

3 Comments

  • C’est tellement vrai l’activité des locaux sous la neige!! J’ai vu la même tempête vu que j’habite a Albertville… Et effectivement, il a fallu aller a l’école ( en luge!!) Déneiger le chemin ( on y a passé tout le weekend!!) peller la voiture pour arriver au boulot a l’heure!!… La vie a la montagne quoi! En plus, mon homme était en déplacement et j’étais seule avec la tempête et les 2 aventuriers en herbe a gérer.
    Je m’en rappellerai, c’est sûr!

    • C’est sûr que les touristes n’ont pas la même vision des choses… Heureusement que de telles tempêtes n’arrivent pas si souvent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *