Compostelle – La vallée viticole du Bierzo

Le chemin de Compostelle nous réserve de belles surprises, comme la vallée du Bierzo : vignes à perte de vue, couleurs automnales et châtaignes à foison !

Cette fois, ca y’est, nous laissons les plaines de la Meseta et de Castille derrière nous. A nous la traversée des monts de León : montagnes, forêts, verdure et… vignes ! Par chance, les couleurs automnales sont resplendissantes. Voilà qui nous met du baume au cœur et qui nous pousse toujours plus loin sur le chemin.

41e jour de marche : Astorga – Rabanal del Camino, 22 km

Le paysage se fait maintenant plus beau. Les landes, les forêts de chênes, les pins, la vue sur les montagnes, cela nous change des paysages des jours précédents. Le chemin est agréable, la montée vers Rabanal del Camino, à 1 200 mètres d’altitude, est douce et progressive, mes cuisses apprécient :-). Maintenant, nous avançons au même rythme que les autres pèlerins. Nous formons comme une petite famille. Si chacun marche à son rythme la journée, nous nous retrouvons avec plaisir le soir et partageons notre repas dans la bonne humeur. Si tout va bien, c’est ensemble que nous arriverons à Santiago, dans une dizaine de jours !

Compostelle - Bierzo - Eglise entre Astorga et Rabanal

Compostelle - Bierzo - Cigogne sur son nid

Compostelle - Bierzo - Entre Astorga et Rabanal

Compostelle - Bierzo - Rabanal

 

42e jour de marche : Rabanal del Camino – Molinaseca, 26 km

Aujourd’hui, notre chemin nous mène à un des emblèmes du Camino Francès. La tradition veut que chaque pèlerin emporte une pierre de chez lui, la transporte dans son sac et la dépose à la Cruz de Ferro. Une façon symbolique de se délester d’un poids. Après tout, c’est ce que la plupart des pèlerins viennent chercher sur le chemin. Une réponse à une question, la solution à un problème, une prise de recul, un nouveau départ… Le tas de pierres au pied de la Cruz de Ferro est tellement grand qu’il déborde sur la route. 200 000 pèlerins par an, ça en fait des cailloux.
Nous traversons des montagnes quasi désertes et des villages abandonnés. A Manjarín, une pancarte nous apprend qu’il reste 222 kilomètres avant Santiago. 222 kilomètres encore. 222 kilomètres seulement. Et à plus de 9 000 kilomètres se dresse le Machu Picchu. C’est le moment de replonger dans mes souvenirs et d’en raconter un peu plus à Camembert sur mes 5 mois en solo au Pérou. Bientôt 3 mois que je suis rentrée. 3 mois déjà. 3 mois seulement.

Compostelle - Bierz o- Cruz de Ferro

Compostelle - Bierzo - Montée vers Molinaseca

Compostelle - Bierzo - Village en ruines de Manjarin

Compostelle - Bierzo - Panneaux de Manjarin

43e jour de marche : Molinaseca – Villafranca del Bierzo, 32 km

La vallée du Bierzo est coincée entre les monts du León à l’est et les monts du Cebreiro à l’ouest. Une grosse journée de marche suffit pour traverser cette petite vallée, qui produit le bon vin de Bierzo. Les couleurs automnales sont à leur apogée, marcher est un véritable plaisir. Camembert marche quelques mètres derrière moi, plongé en grande conversation avec Michele, l’italien rencontré devant la cathédrale de León. Je les entends confronter leur vision de la vie et du monde. Michele a la foi chevillée au corps, comme peu de pèlerins croisés sur le chemin. Il nous fait aussi partager sa passion du fado portugais. Nous marchons au rythme de cette musique délicieusement mélancolique. Michele, décidément, tu es une très belle rencontre. Je m’éloigne un peu des garçons, j’ouvre la marche, je profite du paysage et laisse libre cours à mes pensées. C’est si rare d’être seule lorsqu’on voyage à deux ! Portée par le paysage, je ne me rends même pas compte des kilomètres parcourus. 32 kilomètres ? Vraiment ? Ce soir, nous dormons dans une ancienne chapelle. Autour du feu qui crépite dans la cheminée, une québécoise, un franco-russe, un allemand et nous, français expatriés en Allemagne. Et autant de pays que de méthodes pour bien griller les châtaignes !

Compostelle - Bierzo - Peinture église de Compostilla

Compostelle - Bierzo - Champs de vignes en automne

Compostelle - Bierzo - Vignes rouges à l automne

Compostelle - Bierzo - Chemin dans les champs de vignes en automne

Compostelle - Bierzo - Petit abri dans les champs de vignes en automne

 

Des photos privées sont visibles par les utilisateurs connectés (bouton « se connecter » dans le menu tout en haut, puis « aller sur le site »).

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *